Télégrammes : Fin de partie pour Voila.fr, Yahoo supporte Gmail, Facebook hors connexion, les ballons de Google malvenus en Inde

4GEditeurs de logicielsGestion des réseauxMobilitéOperateursProjetsRégulationsRéseaux
3 5 Donnez votre avis

A l’heure ou le Tribunal arbital du sport maintient la suspension de Platini, nous libérons les télégrammes du soir.

  • Voilà.fr, c’est fini. Orange a annoncé qu’il mettra fin à son service de messagerie en ligne Voila.fr le 12 janvier prochain après 17 ans de bon et loyaux services. L’opérateur n’en donne pas la raison mais on peut supposer que le service est redondant avec celui d’Orange sur lequel les utilisateurs sont invités à basculer ou sur un autre webmail. Le fournisseur semble avoir tout prévu et indique sur sa page les modalités à suivre pour continuer à bénéficier du service, sauvegarder ses ancien emails, rediriger les nouveaux vers la nouvelle adresse de messagerie, etc., pour les particuliers comme pour les professionnels. Une attention qui ne convainc pas un groupe de fidèles utilisateurs de Voila.fr. Lesquels ont créé une association pour la Sauvegarde de la Messagerie Voila.fr. « Des solutions existent en effet, sans coût pour Orange, qui pourtant jusqu’à présent n’a pas voulu se préoccuper de la pérennisation de ces adresses e-mail » et « se moque de l’avenir de 500 000 utilisateurs », indiquent ses fondateurs. La revendication se prolonge sur une pétition ouverte sur Change.org qui, à l’heure de l’écriture de ces lignes, se dirige vers les 5000 signatures. Un bon début.
  • Yahoo mail supporte Gmail. Le service de messagerie étend encore un peu plus son ouverture à d’autres comptes mail. En octobre dernier, il embarqué la compatibilité avec Outlook.com/Hotmail et AOL. C’est au tour de l’environnement Google d’être accueilli par Yahoo Mail. Les comptes Gmail et Google Apps sont désormais pris en charge. Une centralisation complète rappelle Yahoo, car il s’agit bien d’avoir accès depuis son compte Yahoo Mail à l’archivage complet des messages sur son compte Gmail. La firme dirigée par Marissa Mayer qui connaît quelques turbulences et a décidé de se séparer en deux activités, reste attachée à l’innovation d’un de ses grands succès, la messagerie.
  • Facebook facilite les commentaires hors connexion. Après avoir testé l’année passée, la possibilité d’aimer et de partager des publications tout en étant hors ligne, le réseau social propose aujourd’hui ce système de cache aux commentaires, avec en outre un tri plus « intelligent » des informations dans le fil d’actualité. Un algorithme entre en ligne de compte. Il gère la mise en cache des contenus lorsque l’application est connectée à Internet, puis fait remonter ceux jugés les plus « pertinents » en mode hors connexion. Selon nos confrères d’ITespresso.fr, cette fonctionnalité s’adresse notamment aux utilisateurs ne disposant pas de connectivité importante (2G notamment).
  • Google interfère avec les opérateurs mobiles en Inde ? Avec son Project Loon, Google ambitionne d’apporter Internet dans les zones dépourvues de connectivité mobile. Depuis 2013, Google a multiplié les essais aux Etats-Unis, en Nouvelle Zélande ou au Brésil notamment. Mais le projet se heurterait au rejet du gouvernement indien. Il estime que la technologie cellulaire de Google viendrait interférer avec les fréquences des opérateurs mobiles du pays, selon la presse locale. Ce qui expliquerait les problèmes de qualité que rencontrent les utilisateurs lorsqu’ils passent des appels, ajoute le rapport du ministre des télécoms Ravi Shankar Prasad. Analyse étonnante quand on sait que Google a justement besoin des opérateurs pour assurer la liaison des communications entre les terminaux des utilisateurs et le réseau terrestre.
Crédit photo : Aleksandar Mijatovic-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur