Télégrammes : La République numérique adoptée; Un hacker de 10 ans récompensé,. LG cache le Touch ID dans l’écran; Les Windows Phone ne sont pas morts

ComposantsLegislationMobilitéPoste de travailRégulationsSécuritéSmartphones
1 1 Donnez votre avis

A l’heure ou François Hollande veut poursuivre la baisse des impôts, Silicon.fr ne baisse pas sa production des télégrammes du soir.

  • République numérique : une adoption sans trembler. Le projet de loi pour une République numérique a été adopté aujourd’hui au Sénat, 322 sénateurs sur 346 ayant voté en faveur du texte (un seul s’y étant opposé, le socialiste Gérard Collomb, prétendument par erreur). Déjà adopté par l’Assemblée Nationale, le projet défendu par Axelle Lemaire, la secrétaire d’Etat au numérique, suit la procédure d’examen parlementaire accélérée. Il doit désormais être examiné par la commission mixte paritaire, qui réunira des députés et des sénateurs et devra harmoniser les versions du projet de loi votées par les deux chambres. Le maintien d’amendements introduits par les sénateurs sur l’obligation de stockage des données personnelles au sein de l’UE ou l’encadrement des plates-formes sera scruté avec attention.
  • Un enfant de 10 ans glane 10 000 dollars pour avoir découvert un bug sur Instagram. Entrant dans le cadre du bug bounty développé par Facebook, un jeune garçon finlandais a trouvé en février dernier un bug dans le réseau social qui permettait de supprimer n’importe quel contenu. Il en a fait la démonstration sur un compte test Instagram. Il bat ainsi le record précédent du plus jeune hacker récompensé qui était de 13 ans. Selon la presse finlandaise, il a appris les bases du code et de la sécurité informatique en regardant des vidéos YouTube. Plus tard, il souhaite devenir chercheur en sécurité informatique, mais pour l’instant il va profiter de sa récompense pour s’acheter un vélo, un équipement de football et un ordinateur pour ses deux frères.
  • Un capteur d’empreinte digitale dans un écran. Jusqu’à présent, les lecteurs d’empreintes digitales des smartphones s’intègrent sur la coque, avant ou arrière, de l’appareil. Ce qui oblige l’utilisateur à positionner son doigt à un emplacement précis. LG entend innover en la matière. La filiale Innotek du constructeur coréen a présenté un module de capteur digital qui s’intègre directement à l’écran. Ce qui permet de positionner le doigt (ou le pouce) presque n’importe où sur l’écran (le constructeur définit l’emplacement précis) pour déverrouiller l’appareil (ou valider d’éventuelles transactions). Au-delà de l’aspect pratique dans l’usage, ce nouveau capteur ouvre la voie à de nouveaux designs de smartphones, notamment en matière de résistance à l’eau de l’appareil. Le capteur d’Innotek devrait donc rapidement trouver sa place sur un marché qui explose. La demande devrait passer de 499 millions de capteurs d’empreintes digitales en 2015 à 1,6 milliards en 2020, selon le cabinet d’études IHS. Pour l’heure, LG n’a pas encore annoncé de prochain smartphone doté d’un capteur-écran.
  • Les Windows Phones ne sont pas morts. Avec des ventes toujours décevantes de produits sous Windows Phone/Mobile et la portée encore limitée à quelques modèle de Lumia de Windows 10 Mobile, certains bruits de couloirs laissaient entendre que Microsoft pourrait mettre un terme à son offre de terminaux mobiles. Des rumeurs que Terry Myerson a réfutées. Dans un e-mail envoyé aux exécutifs de l’entreprise et ses partenaires, le responsable du développement de Windows a rappelé l’attachement de Windows 10 Mobile a la stratégie mobile de Redmond. « Permettez-moi d’être très clair : nous nous sommes engagés à fournir de Windows 10 sur des appareils mobiles avec petit écran sous processeurs ARM », a écrit le responsable. Et a poursuivi en confirmant le développement « d’une nouvelle génération de produits » sous Windows 10 Mobile. S’il ne l’évoque pas, on pense évidemment au projet Surface Phone, un smartphone qui se destinerait plutôt aux utilisateurs professionnels, attendu en avril 2017.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur