Télégrammes : Le FBI recherche son DSI, Google se rapproche de la Maison Blanche, Des millions de connexions fixes gigabits, Une batterie sécurisée

DSIGestion des réseauxGouvernanceOperateursProjetsRégulationsRéseauxSécurité
1 23 Donnez votre avis

Pas de logiciels truqués dans les voitures Renault, certes, mais jamais de fausses informations dans les télégrammes du soir.

  • Le FBI recrute un nouveau DSI. L’annonce a été publiée sur le site de l’agence américaine de sécurité intérieure. Le recrutement s’est ouvert depuis de le 8 janvier dernier et les candidatures sont attendues jusqu’au 22 janvier prochain. L’annonce détaille la fiche de poste du futur DSI du FBI. On apprend que la fonction est rémunérée entre 123 175 et 185 100 dollars et que les horaires de travail sont entre 8 heures du matin et 5 heures de l’après-midi en précisant la nécessité d’une certaine flexibilité. Obligatoirement citoyen américain, il aura les accréditations Top Secret. Parmi ses attributions, il aura en charge la gestion des datacenters, les réseaux, le help desk, le SI, les programmes informatiques, du partage d’information, la cybersécurité, le data management, le end user computing, etc. Actuellement, le poste est occupé par Jerome Pender, depuis août 2012, il est en partance pour Z Capital Group.
  • Google débauche la conseillère économique de la Maison Blanche. Prise de choix pour le géant du Web qui a recruté Caroline Atkinson, ancienne conseillère aux affaires économiques de Barack Obama. Elle va occuper le poste de responsable de la politique internationale. Une lobbyiste de premier plan qui aura pour tâche de renouer le dialogue avec la Commission européenne qui a accusé Google de pratiques anti-concurrentielles et pourrait lui infliger une sévère amende. Elle remplace Rachel Whestone, qui selon Recode.net menait une politique de confrontation avec l’exécutif Bruxellois.
  • 600 millions de foyers connectés en Gigabits d’ici 2020. Le cabinet Deloitte annonce que les 10 millions de connexions Internet en gigabit/s (Gbit/s) seront atteint avant la fin de l’année 2016 dans le monde. Dont 70% pour les foyers résidentiels. Ces 10 millions d’abonnés ne constitueront qu’une portion des 250 millions de foyers et entreprises potentiellement raccordables à un réseau gigabit fixe. Autant de débits qui permettront aux foyers de connecter toujours plus d’appareils, jusqu’à des dizaines par foyer. Toujours selon le cabinet d’études, le réseau devrait compter 600 millions de connexions gigabit à l’horizon 2020.
  • Des chercheurs inventent la batterie qui ne peut pas s’enflammer. Bien que la situation soit rare, il arrive en cas d’endommagement, que les batteries Ion-Lithium qui équipent PC, tablettes et smartphones (notamment), surchauffent au point de mettre le feu à l’appareil qui les héberge. C’est pour éviter ces risques que des chercheurs de Stanford ont mis au point une batterie qui évite ce genre d’incident. Comment ? En coupant son activité à partir d’une certaine température modulable. Pour cela, les scientifiques utilisent un film de polyéthylène doté de particules de nickel en pointes nanométriques qui, recouvertes de graphène, permet à l’électricité de circuler. Avec la montée en température du matériau, le film se dilate. Jusqu’à ce que les pointes conductrices ne soient plus en contact, coupant ainsi la circulation électrique et l’arrêt de la batterie. Le refroidissement progressif du matériaux relance l’interconnexion des pointes et la circulation de l’électricité. Une approche différente et plus fiable que les approches précédentes, assurent les scientifiques.
Crédit photo : Aleksandar Mijatovic-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur