Télégrammes : Les malwares prennent le train, VMware s’ouvre aux hackers, Les iPhone téléphonent en Wifi, Google arrête ses Search Appliance.

AppsBases de donnéesCloudData & StockageDSIMalwaresMobilitéOS mobilesPolitique de sécuritéProjetsSécuritéServeursSmartphones
1 8 Donnez votre avis

Une dernière lecture de l’actu IT avant le week-end avec les télégrammes du soir ?

  • Des trains et des mines visés par un piratage en Ukraine. Les mêmes attaquants qui ont réalisé un blackout sur les infrastructures électriques en Ukraine se seraient peut être fait la main sur une compagnie ferroviaire et une société minière. C’est que révèle une étude de Trend Micro qui a trouvé les mêmes malwares, BlackEnergy et KillDisk, dans des attaques menées entre novembre et décembre dernier. Toutefois l’éditeur de sécurité se garde bien de donner les noms des deux sociétés concernées. Lors du sabotage des deux opérateurs d’électricité, les recherches sur les malwares utilisés suspectaient un lien avec la Russie.
  • VMware entre au Pwn2wn. Le célèbre concours de hacker qui se déroule pendant la conférence sur la sécurité à Vancouver au Canada s’étoffe. Traditionnellement réservé à la découverte de failles zero day sur les navigateurs fixes et mobiles, la compétition va également prendre en considération la virtualisation et plus particulièrement VMware. Les hackers qui pourront s’introduire dans une VM Workstation et exécuter du code sur l’opérateur hôte se verront récompenser d’une prime de 75 000 dollars. En comparaison, le piratage de Chrome ou de Edge donne droit à 65 000 dollars de primes.
  • Les iPhone vont téléphoner en Wifi. En cours de développement avec une troisième beta, la version 9.3 d’iOS va intégrer le Wifi Calling, rapporte MacRumors. Cette fonctionnalité issue de la technologie LTE permettra de passer des appels téléphoniques depuis n’importe quel réseau Wifi sans avoir à installer d’application spécifique (comme Skype, Hangouts, etc., et au risque même de tuer FaceTime). A condition que l’opérateur mette son réseau à niveau. C’est notamment le cas de Verizon aux Etats-Unis sur le réseau duquel les développeurs vont pouvoir tester le service. Verizon a déjà implémenté le Wifi Calling pour d’autres modèles de terminaux, dont le Samsung Galaxy S6 et Edge, tout comme ses concurrents AT&T, T-Mobile et Sprint qui devraient donc également accueillir les futurs appels en Wifi passé depuis des iPhone.
  • Google met à terme à ses Search Appliance. Google a annoncé l’arrêt de son offre Search Appliance. Cette solution matérielle (et logiciel intégré) sous forme d’un rack identifié à sa couleur jaune avait été lancée en 2002. Elle apportait aux entreprises un moteur de recherche interne qui s’est étoffé avec les fonctions du service de recherche en ligne (optimisation du classement, suggestion de requêtes, traduction, etc.) jusqu’à la version 7.4 qui sera probablement la dernière. Une offre mini, destinée au TPE/PME (avec indexation jusqu’à 300 000 documents), de la solution avait également été lancée. Mais il faut croire que l’explosion des données et, surtout, l’émergence du Cloud aura eu raison de l’offre sur site. Google annonce que les clients peuvent renouveler leur licence jusqu’en 2017 et assurera le support jusqu’en 2019.
Crédit photo : Aleksandar Mijatovic-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur