Télégrammes : L’OTAN signe avec Microsoft, L’émotion en marche, Qualcomm dope les Snapdragon, Véhicules les plus piratables

4GComposantsLogicielsMobilitéSécuritéSmartphones
1 0 Donnez votre avis

Plus rapide que Ibrahimovic et moins long qu’un discours à l’Assemblée Nationale, voici les télégrammes du soir : OTAN Microsoft, Qualcomm dope les Snapdragon, …

  • L’OTAN a renouvelé son partenariat avec Microsoft sur la cybersécurité. Cet accord avait été conclu dans le cadre du Governemnt Security Program de la firme de Redmond lancé en 2003. L’objectif est de donner accès aux autorités gouvernementales l’accès au code source et d’obtenir également un état de menaces et des failles de différents produits Microsoft. Parmi ces derniers, on retrouve plusieurs versions de Windows et Windows Server, Office, Lync, SharePoint 2010, ainsi que Windows Embedded. Dans le cadre de l’OTAN, c’est l’agence en charge de la communication qui aura pour mission d’établir le lien avec les équipes de Microsoft. Cet accord s’inscrit dans la suite d’une opération de transparence menée par l’éditeur d’abord aux Etats-Unis, ensuite en Europe avec l’ouverture d’un Transparency Center à Bruxelles. Un moyen de vérifier si des backdoors ne sont pas dissimulés dans les logiciels de Microsoft.
  • L’émotion en marche. Une équipe de chercheurs chinois a travaillé sur une méthode pour connaître l’état émotionnel d’une personne en s’appuyant sur sa façon de marcher. L’expérience a été menée sur 59 jeunes de l’Université Chinoise des Sciences de Pékin qui ont été équipés de 2 smartphones Galaxy S2 accrochés à la cheville et au poignet et d’une tablette Galaxy Tab pour filmer les visages. Pour se faire une base de départ, les candidats devaient marcher tous les jours pendant 2 minutes dans un espace rectangulaire. Ils ont ensuite regardé une vidéo capable de provoquer des émotions et ils ont de nouveau marché pendant une minute. Les sujets ont constaté un changement de leur état émotionnel et leur marche naturelle a été modifiée. Les chercheurs ont dressé une liste des différents types de marche. Le fruit de ces travaux devrait aboutir à la création d’applications en lien avec les assistants vocaux, Cortana, Siri, etc.
  • Le Snapdragon 820 de Qualcomm supporte le LTE Wifi. Qualcomm vient de détailler les interfaces réseau de son prochain SoC en direction des smartphones haut de gamme. Le Snapdragon 820 embarquera le modem LTE X12 qui supporte les Cat 12 et 13 du protocole. En d’autres termes, le composant pourra recevoir des données mobiles à raison de 600 Mbit/s de débit (avec 3 porteuses) et les envoyer à 150 Mbit/s (deux porteuses). Il supportera pour cela le MIMO 4×4 des opérateurs qui implanteront cette technologie multi-antennes. D’autre part, le 820 est compatible LTE-U qui permet d’agréger les fréquences Wifi aux bandes mobiles pour repousser toujours plus loin les performances de communication. Wifi 802.11ac (2×2 MU-MIMO) et Multi-gigabit 802.11ad sont également de la partie. Ce dernier mode pouvant atteindre les 4,6 Gbit/s pour une consommation énergétique équivalente à celle du 11ac limité à 867 Mbit/s.
  • Et les voitures connectées les plus piratables sont… Avant d’acheter sa voiture connectée (tous les modèles haut de gamme le sont désormais), il est bon de se renseigner sur leur niveau de perméabilité aux attaques informatique. Une étude de PT&C|LWG devrait y aider. Selon des critères basés sur les failles de l’OS embarqué (ou son implémentation) ou du système de communication, la société de conseils a élu 5 principaux modèles parmi les plus susceptibles d’être piratés. Jeep Cherokee, Infiniti Q50, Cadillac Escalade, Toyota Prius et Ford Fusion sont, dans l’ordre, les « heureuses » élues. PT&C note que les Tesla tout électrique sont le moins exposées aux attaques grâce au système Linux embarqué moins attractif pour les hackers qui concentrent le développement de leurs malwares à l’environnement Windows.
Crédit Photo : Juefraphoto-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur