Télégrammes : Mozilla en appel au FBI; Le PC génère des cancres; Opera économise l’énergie; Windows 7 sur une montre

MobilitéNavigateursOSPCPortablesPoste de travailSécurité
2 2 Donnez votre avis

En attendant l’Hyperloop (et ses futures grèves ?) montez dans le train des télégrammes du soir.

  • Mozilla réclame la lumière sur une faille dans Tor. L’éditeur du navigateur Firefox a interpellé le gouvernement américain pour qu’il donne des informations sur une vulnérabilité dans le réseau d’anonymisation et plus particulièrement dans l’extension ad hoc du navigateur. La faille a été utilisée dans le cadre d’une enquête pour identifier un site de pédopornographie. Mais ce qui inquiète la Fondation Mozilla c’est que si le FBI a réussi à trouver cette brèche, d’autres pourraient la découvrir aussi (régimes autoritaires et cybercriminels) et s’en servir (répression, campagne de ransomwares, etc.). Une lettre a donc été adressée au gouvernement américain par le service juridique de Mozilla pour demander à avoir accès à la technique utilisée par le FBI pour pouvoir la corriger.
  • Les étudiants avec ordinateurs plus mauvais ? Selon une étude du MIT (Massachussetts Institute of technology), les étudiants qui disposent d’un ordinateur réussissent moins que des étudiants sans. L’étude, baptisée “The Impact of Computer Usage on Academic Performance: Evidence from a Randomized Trial at the United States Military Academy”, est basée sur 792 étudiants de l’Ecole militaire et planchant sur l’économie. Ils ont été divisés en 3 groupes. Le premier était interdit d’utiliser un ordinateur et une tablette, un autre avait accès à une tablette uniquement dans la salle de classe et le dernier avait toute liberté. Les résultats à l’examen ont montré que le premier groupe avait les meilleures notes.
  • Opera passe en mode économie d’énergie. Opera est en veine d’innovation ces derniers temps. Après l’intégration native d’un bloquer de publicité dans son navigateur et d’un client VPN (y compris pour iOS), l’éditeur norvégien vient de doter la version développeur de son browser d’une fonctionnalité susceptible de prolonger jusqu’à 50% la durée de vie de la batterie d’un ordinateur portable. Cette fonctionnalité, que l’utilisateur devra activer en cliquant sur l’icône d’une petite pile bleue affichée au bout de la barre d’adresse, permet d’optimiser la consommation énergétique en fermant des services en arrière plan, en affinant les paramètres de lecture d’une vidéo ou encore en adaptant la fréquence de rafraîchissement des pages. Selon les tests comparatifs effectués par Opera sous Windows 10 64 bits, la fonction d’économie permet de pousser l’autonomie du portable à 2h56 contre 1h58 sur une version du navigateur qui en est dépourvue et 1h54 sous Chrome. Une fonction qui pourrait donc s’avérer particulièrement utile en limite de batterie. Voilà qui devrait ravir les quelques 60 millions d’utilisateurs de la version desktop revendiqués par Opera.
  • 3 heures pour démarrer Windows 7 sur… une smartwatch. Dans la série « Je peux le faire », le hacker Hacking Jules s’est « amusé » à porter Windows 7 sur une montre connectée Android Wear, une LG en l’occurrence. Et il a réussi. Nous ne détaillerons pas ici la manœuvre (les intéressés peuvent se reporter à la vidéo postée par le bidouilleur). Mais si l’exploit vous tente, sachez qu’il faudra être patient, très patient, avant de vérifier que la manœuvre fonctionne puisque le démarrage de l’OS a nécessité pas moins de… 3 heures. Le véritable exploit n’est peut-être pas le portage de l’OS sur la montre en soi (ce qui a peu d’intérêt) mais la patience de Hacking Jules.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur