Télégrammes : Mozilla Focus un anti-tracking pour iOS, IBM acquiert ClearLeap, Huawei ambitieux dans le stockage, BlueCoat bientôt une IPO

AppsCloudData & StockageMobilitéOS mobilesSécuritéStockage
1 1 Donnez votre avis

Pendant que Donald Trump souhaite que Bill Gates l’aide à fermer Internet, il est temps d’ouvrir les télégrammes du soir.

  • Mozilla bloque les contenus sur iOS. A peine arrivé sur l’OS mobile d’Apple, le mois dernier, que Firefox entend donner à ses utilisateurs les outils pour contrôler la gestion de leur vie privée en mobilité. Mozilla vient en effet d’annoncer Focus by Firefox, un « bloqueur de contenus » destiné à Safari sur iOS 9 qui permet de bloquer certains éléments de pistage, notamment ceux utilisés par les publicités, les outils d’analytique et les réseaux sociaux. En parallèle, l’outil de contrôle peut améliorer les performances de navigation en réduisant le volume de données mobiles téléchargées. Téléchargeable depuis l’App Store, Focus s’inscrit donc comme l’équivalent pour iOS du mode « navigation privée » de Firefox pour Windows, Mac, Android et Linux en s’appuyant sur la même liste de blocage Open Source fournie par Disconnect. Mozilla explique que si Focus ne fonctionne que sur Safari, c’est en raison de la politique d’Apple de ne pas autoriser le blocage de contenu depuis les navigateurs tiers. Pour le moment.
  • IBM acquiert ClearLeap. Big Blue continue ses emplettes dans le Cloud et vient de s’offrir ClearLeap, une plateforme capable de délivrer des vidéos sur différents écrans, TV, mobiles, tablettes, etc. L’offre s’oriente aussi bien aux diffuseurs, qu’aux entreprises ayant une stratégie vidéo. La liste des clients est éloquente : HBO, A+E Networks, la NFL, BBC America, Sony Movie Channel, Time Warner Cable ou Verizon Communications. Le montant de l’opération n’a pas été dévoilé. Les solutions de ClearLeap vont intégrer la plateforme Cloud d’IBM et les API devraient trouver leur place dans Bluemix, le PaaS d’IBM. La firme d’Armonk se dote ainsi d’une expertise et d’une base clients importantes pour l’avenir. En effet, le streaming audio et vidéo constitue aujourd’hui 75% du trafic du haut débit fixe aux Etats-Unis.
  • Huawei a de fortes ambitions dans le stockage. Le constructeur chinois prévoit de devenir le numéro 3 sur ce marché en 2018. Le responsable de cette activité, Fan Ruiqi, a déclaré à nos confrères de Reuters que « nous ne voulons pas être simplement les premiers en Chine, mais devenir le troisième mondial en 2018 ». Pour réaliser cet objectif, Huawei cible les institutions financières, les administrations et les opérateurs télécoms. Le groupe peut s’appuyer sur une forte croissance de son chiffre d’affaires dans le stockage, +58% en 2015 et +55% en 2014. Une santé insolente dans un marché plutôt atone avec des revenus faibles. Aujourd’hui, Huawei revendique 3,3% de part de marché, encore loin derrière NetApp (10,6%), IBM (11,7%) et EMC (32%).
  • Blue Coat lorgne vers la bourse. Seulement neuf mois après avoir été racheté par Bain Capital, Blue Coat étudie une entrée en bourse. Selon Bloomberg, l’éditeur spécialisé dans la sécurité s’est rapproché de banques d’investissement pour une mise sur le marché dès le second trimestre 2016. Rappelons que Blue Coat avait été racheté par le fonds Thomas Bravo en 2012 pour 1,3 milliard de dollars, ce dernier l’ayant cédé à Bain Capital en mars dernier pour 2,4 Md$. La société a réalisé un certain nombre d’acquisitions ces derniers mois et années, dont celle, toute récente, de la start-up Elastica, spécialisée dans la sécurisation du Cloud. Ce rachat a été estimé à 300 M$.
Crédit photo :  Aleksandar Mijatovic-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur