Télégrammes : Office 365 intègre Bookings, Danemark paume des données de santé, Investissements dans le Cloud

BureautiqueCloudIAASLogicielsPAASPolitique de sécuritéSécurité
0 10 Donnez votre avis

Pendant que Froome s’achemine vers la victoire et que le soleil se cache, il est temps de lire les télégrammes du soir.

Office 365 intègre Bookings. Il ne s’agit pas du site de réservation hôtelière, mais d’une fonctionnalité pour planifier en ligne les rendez-vous client. Bookings fournit une myriade d’actions. Il propose ainsi des confirmations électroniques, le rééchelonnement des rendez-vous, des options d’annulation et la possibilité pour une entreprise de réaffecter les nominations à d’autres membres du personnel et d’ajouter des clients à des listes de clients centralisées. Pour l’heure, le service consiste en une page web avec un rendu adapté aussi bien aux grands écrans qu’à ceux des terminaux mobiles. Mais, dans les prochains mois, Microsoft publiera une application mobile permettant d’utiliser le service sur un smartphone ou une tablette, souligne ITespresso.

Le Danemark paume 5,3 millions de données de santé. La boulette d’un postier a offert le plus facile des piratages. En effet, le Statens Serum Institut, organisme privé dans le domaine de la santé a envoyé une enveloppe avec un CD comprenant les données personnelles et de santé de 5,3 millions de personnes à destination de l’Office des statistiques. Mais ce dernier se trouve dans la même rue que le centre des visas chinois. Le colis a donc été livré à ce centre. Les autorités danoises ont précisé que l’employé du centre qui a reçu la lettre l’a ouverte, puis l’a ramenée à la bonne destination. Il n’a pas été poursuivi, mais l’histoire nous dira plus tard s’il a eu le temps de transmettre le CD pour copie à ses supérieurs. Les données sur le CD n’étaient même pas chiffrées.

1000 milliards de dollars pour migrer vers le Cloud en 2020. La bascule vers le Cloud va être source de forts investissements de la part des entreprises pronostique Gartner. Dans une étude, le cabinet d’analystes considère que certains secteurs vont connaître une bascule plus rapide et nécessitant des investissements plus importants, comme le BPO vers le BPaaS  passant de 42 milliards de dollars en 2016 à 129 milliards en 2020. En second, on retrouve le logiciel où les investissements pour migrer vers le SaaS sont de 36 milliards de dollars en 2016 à 144 milliards de dollars en 2020. Enfin, le PaaS et IaaS progressent aussi mais moins fortement.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur