Télégrammes : Oracle recrute pour le Cloud, 1 milliard de dollars pour la 5G fixe, Double écran pour le Meizu Pro 7

CloudGestion des réseauxMobilitéOperateursOrchestrationRéseauxSmartphones

Les nouvelles provocations et menaces de Pyongyang ne doivent pas détourner votre attention des télégrammes du soir.

Oracle recrute pour le Cloud. Oracle investit massivement dans le Cloud. Selon The VarGuy, Oracle va recruter 5000 salariés aux Etats-Unis. Ces futures recrues viendront étoffer les équipes dédiées au Cloud de l’éditeur. Des recrutements similaires ont également lieu dans la zone EMEA. Par ce mouvement, Oracle entend accélérer le développement de son offre Cloud dont l’activité a connu une progression annuelle de 58% selon les résultats du deuxième trimestre. Oracle entend également tenir la dragée haute à son rival Salesforce dont le PDG Marc Benioff a annoncé que le pure player Cloud était sur le point de franchir les 10 milliards de dollars de chiffre d’affaires.

1 milliard de dollars pour la 5G fixe dès 2019. Selon une étude du cabinet SNS Telecom, les services de la 5G fixe seront massivement déployés en 2019 aux Etats-Unis. Leur commercialisation générera 1 milliard de dollars dès la première année avec une croissance attendue de 84% jusqu’en 2025 pour atteindre 40 milliards de dollars. Rappelons que la 5G fixe vise à palier l’absence de terminaison en fibre optique pour apporter l’Internet très haut débit dans les foyers. Alors qu’un réseau 5G est considéré comme 40% moins onéreux à déployer que la fibre optique, la 5G fixe devrait constituer une alternative durable et d’autant plus rentable que les liaisons filaires pour les opérateurs. AT&T et Verizon devraient s’inscrire comme les premiers acteurs nationaux à lancer des offres. Lesquelles devraient s’appuyer sur la bande de fréquence des 28 GHz.

Double écran pour le Meizu Pro 7. Les Pro 7 et Pro 7 Plus, nouveaux smartphones fer de lance de Meizu, arriveront en France le 20 septembre prochain pour respectivement (moins de) 450 et 550 euros pour 64 Go de stockage. Le Pro 7 entend se distinguer du reste du marché en proposant un deuxième écran Amoled tactile de 1,9 pouce au dos de l’appareil sans trop obérer l’épaisseur du boitier qui se limite à 7,3 mm. Outre l’heure, la météo, les notifications, etc. qui éviteront d’allumer l’appareil et économiser d’autant la batterie, le second écran est mis en avant pour ses selfies de haute qualité grâce à ses deux capteurs (couleur et monochrome) de 12 millions de pixels. Avec 16 millions de pixels, le capteur frontal n’est pas en reste. Parmi les signes distinctifs, le nouveau smartphone propose l’usage d’environnements parallèles (des sessions aux fonctions limitées) pour être utilisé par d’autres personnes que le propriétaire et intègre un antivirus par défaut.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur