Télégrammes : Salesforce défragmente Android, L’armée US sous iPhone 6S, Seagate à 10 To

Data & StockageDéveloppeursLogicielsMobilitéOS mobilesPolitique de sécuritéProjetsSécuritéSmartphonesStockage
0 0 Donnez votre avis

Après l’épisode de chaleur, il est temps de rentrer au frais et de lire les télégrammes du soir

Salesforce combat la fragmentation d’Android. Développer sur l’ensemble des versions de l’OS mobile de Google est une plaie pour les programmeurs. Salesforce a décidé d’y remédier en restreignant le support technique, améliorations et corrections de bugs de sa solution Salesforce1 à quelques terminaux Nexus et Galaxy côté Android et aux dernières générations de l’iPhone côté iOS. Pour Android, en plus des Nexus 5X et 6P, les terminaux concernés sont des smartphones Samsung (Galaxy S5, S6, S7, Note 4), ainsi que deux tablettes du même constructeur (Galaxy Note 10.1 et Galaxy Tab A 9.7). Pour ce qui est de l’écosystème iOS, c’en sera fini de la prise en charge de Salesforce1 sur iPhone 5 et 5c, tout comme sur iPad mini 2, iPad mini 3 et iPad 4, précise ITespresso.

Seagate lance des disques durs 10 To Pro. La gamme Barracuda Pro s’enrichit de disques à haute capacité de 10 To. Ils comprennent 7 plateaux avec une vitesse de rotation de 7200 tours. Le taux de transfert affiche 220 Mbit/s. Ces disques s’adresse aux petites entreprises, les agences de création ou les sociétés de vidéosurveillance qui ont besoin de grosses capacités de stockage. C’est pour cela que Seagate a déployé plusieurs disques : la version IronWolf pour les NAS et SkyHawk pour la vidéosurveillance. Les prix démarrent à partir de 460 dollars et jusqu’à 535 dollars le disque.

L’armée américaine bascule à l’iPhone 6S. Le commandement des opérations spéciales de l’armée américaine va troquer ses smartphones Samsung sous Android contre des iPhone 6S. Le site Military.com précise que ce choix est dicté par des questions de performances. Certaines missions ont été retardées car le smartphone Android s’est bloqué nécessitant le redémarrage de l’appareil. Les militaires ont testé l’iPhone 6S d’Apple et sont satisfaits de l’affichage des cartes, plus rapide que sur les Samsung. Après il semble que les soldats utilisent actuellement des Galaxy Note 2 qui commencent à dater.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur