Télégrammes : Sébastien Soriano à l’Orece, Sophos anti faille zero day, Shari Steel au projet TOR, Un Galaxy S7 a retour de force.

Gestion des réseauxMobilitéPolitique de sécuritéRégulationsRéseauxSécuritéSmartphones
3 1 Donnez votre avis

A l’heure de la présidence renouvelée des régions, les télégrammes se maintiennent à la tête de l’édition du soir de Silicon.fr.

  • Sébastien Soriano monte à l’Europe. A l’occasion d’une récente audition par les députés, Sebastien Soriano avait évoqué de prochaines responsabilités à l’échelle européenne. Le président de l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) vient d’officialiser sa nomination à la tête de l’organe des régulateurs européens des communications électroniques (Orece, ou Berec en anglais). Il assurera la présidence de l’équivalent européen de l’Arcep (tout en maintenant ses fonctions en France) en 2017 qu’il encadrera en 2016 et 2018 en tant que vice-président conformément au modèle de fonctionnement de l’organe pour en assurer la continuité du travail. Neutralité du Net, élargissement de l’accès au réseau avec l’itinérance internationale, préparation du 4e paquet télécom figureront parmi les dossiers européens que Sébastien Soriano aura à traiter avec les équipes des 27 pays membres de l’Union dans le cadre de la mise en oeuvre du marché unique du numérique. Sans oublier les questions de services OTT, de l’Internet des objets (IoT) ou de la 5G. Sébastien Soriano succèdera à ce poste à l’Allemand Wilhelm Eschweiler, vice-président de BnetzA.
  • Sophos se renforce dans la protection anti zero day. Sophos annonce l’acquisition de RightSurf, un éditeur néerlandais spécialisé dans la protection Endpoint sans signatures et de nouvelle génération. Right Surf a notamment développé des technologies de détection et prévention en temps réel des manipulations de mémoire qui permettent aux malwares de s’exécuter. L’offre comprend également des technologies anti-espionnage et une protection avancée contre les attaques de ransomwares tels que CryptoLocker. Cette acquisition permet donc à Sophos de renforcer son offre de protection Endpoint en ajoutant de nouvelles tactiques de détection, sur site comme dans le Cloud. Le montant de l’opération s’élève à 31,8 millions de dollars. Sophos, qui maintiendra la ligne de produits de RightSurf (dont le scan antimalware HitmanPro utilisé par 20 millions de personnes dans le monde), conservera l’ensemble des employés sur le site de Hengelo aux Pays-Bas. Mark Loman, son CEO, rejoindra le Sophos Enduser Security Group, sous la direction de Dan Schiappa.
  • Shari Steel prend en charge le projet TOR. Directrice exécutive de l’EFF (Electronic Frontier Foundation) pendant 15 ans, Shari Steel vient d’être nommée à la tête du Projet TOR, le réseau visant à garantir l’anonymat de ses utilisateurs sur Internet. « Elle partage nos valeurs fondamentales, elle apporte ses compétences dans la gestion et la coordination des personnes, elle dispose d’une immense expérience dans la croissance clée des environnements à but non lucratif, et son travail de pionnier du modèle de financement communautaire de l’EFF sera particulièrement utile alors que nous poursuivons notre campagne pour diversifier nos sources de financement », justifie Roger Dingledine, responsable par intérim du projet TOR. Notamment soutenu par des fonds gouvernementaux, dont celui du State Departement américain, l’organisation souhaite aujourd’hui diversifier ses sources de financement afin de s’émanciper des organisations étatiques et renforcer la sécurité du réseau. Ce sera la principale mission de Shari Steel.
  • Du retour de force pour la Galaxy S7. Selon le Wall Street Journal, Samsung va coller aux canons définis par Apple et son récent iPhone 6S. On devrait donc retrouver sur le smartphone coréen un écran ClearForce, disposant de la technologie de capteurs de pression. De même, le terminal serait doté d’une connectique USB-C et Samsung promet un chargement beaucoup plus rapide (30 minutes). Selon le quotidien économique, le constructeur coréen envisagerait de réintégrer un port MicroSD qui faisait défaut sur les Galaxy S6. Enfin, l’appareil photo devrait être optimisé pour les prises à faible luminosité.
Crédit photo : Aleksandar Mijatovic-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur