Télégrammes : un Sherpa du Cloud pour Accenture, Altice s’allège au Portugal, l’anti-DDos d’Atos, CSC et le trading

CloudOperateursRéseauxSécurité
1 0 Donnez votre avis

Plus solides que le traité de Schengen face à la crise des migrants, voici nos télégrammes du soir. Au programme notamment, les rachats très ciblés des SSII américaines Accenture et CSC.

Cloud : un Sherpa pour Accenture. Pour renforcer son expertise dans l’intégration des solutions Salesforce et Google en entreprise, Accenture fait l’acquisition d’un spécialiste : Cloud Sherpas. Les quelque 1 100 consultants de cette entreprise basée à Atlanta vont rejoindre une équipe constituée pour l’occasion et baptisée Accenture Cloud First Applications. Revendiquant plus de 5 000 projets depuis son arrivée sur le marché en 2007, Cloud Sherpas se concentre essentiellement sur l’intégration des solutions Salesforce pour le CRM et des services Google pour le collaboratif. En huit ans, la société a été soutenue à hauteur d’environ 60 millions de dollars par un bouquet de fonds d’investissement. Parmi ses références, on citera Axa dans la finance, Panasonic dans l’IT et Sephora dans le retail. Le montant de l’emplette est resté secret.

Altice vend ses filiales au Portugal. L’acquisition de Portugal Telecom par Altice en décembre 2014 pour 7,4 milliards d’euros avait été sujette à l’examen de la Commission européenne. Afin de maintenir une concurrence loyale dans le pays, la holding de Patrick Drahi s’était vue imposer l’obligation de revendre certains actifs. Une opération désormais en cours. Altice vient de signer un accord de vente de ses filiales Cabovisao (câblo-opérateur grand public) et Onitelecom (dédié aux entreprises) au fonds Apax Partners. Associé à Brain Capital, l’investisseur avait d’ailleurs précédemment tenté de mettre la main sur l’opérateur national portugais que Patrick Drahi a finalement accroché à son tableau de chasse. Reste à voir si l’homme d’affaires fait une bonne affaire en revendant les deux câblo-opérateurs portugais sous la pression de Bruxelles. Selon TeleGeography, il avait acquis Cabovisao et Oni pour 45 et 83 millions d’euros respectivement.

Atos se lance dans l’anti DDoS. Atos complète son offre de cybersécurité. La SSII propose une solution pour contrer les attaques par déni de service (DDoS). Atos a élaboré son offre à partir des solutions applicatives de Radware. L’ESN – la nouvelle appellation des SSII – s’appuie notamment sur les appliances de réaction rapide du fournisseur israélien ainsi que sur son service Cloud anti-DDoS DefensePipe, qui permettra de fournir une protection évolutive partout dans le monde. Le service anti-DDoS sera entièrement géré par les centres d’opérations (SOC) d’Atos avec surveillance 24/7 et équipe dédiée d’intervention en cas d’attaque.

CSC se renforce dans le trading. La société de services américaine CSC annonce avoir signé un accord pour racheter le Britannique Fixnetix, un spécialiste de la gestion des systèmes de trading sur les marchés de capitaux. « Ce projet d’acquisition permettra à CSC d’offrir à ses clients bancaires une gamme étendue de services de front-office, en mode as a service », explique la SSII dans un communiqué. Et de préciser que les solutions de Fixnetix lui permettront de répondre aux besoins d’externalisation des établissements financiers en la matière. En plus de son siège à Londres, Fixnetix, fondé en 2005, possède des bureaux à New-York, Chicago, Boston et Tokyo. 40 points de présence dans le monde, proches des marchés financiers, hébergent ses solutions, dont les appliance iX-eCute exploitant des FPGA (Field Programmable Gate Array), des circuits logiques programmables employés ici pour améliorer les performances des systèmes, un facteur clef sur les marchés financiers. Le montant du rachat de Fixnetix n’a pas été précisé. Rappelons que CSC et l’Indien HCL ont récemment annoncé leur intention de mettre sur pied une co-entreprise dédiée au secteur bancaire, partenariat plutôt tourné vers la banque de détail.

Crédit photo : Juefraphoto-Shutterstoc

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur