Télégrammes : VW encore un logiciel truqué ?, iPhone pense OLED, Bug Bounties listés, Ausy débarque aux US

LogicielsMobilitéProjetsSécuritéSmartphonesSSII
0 1 Donnez votre avis

Pas un nouveau teaser de Star Wars 7 mais que la force soit avec vous pour lire les télégrammes du soir.

  • Volkswagen : un nouveau logiciel truqué ? Volkswagen est décidément fâché avec les logiciels automobiles. Après le scandale qui a frappé le constructeur accusé d’avoir truqué les tests anti-pollution sur des modèles diesels, le constructeur allemand est aujourd’hui pointé du doigt pour un logiciel qui affecte la consommation de carburant de certaines voitures. Selon le quotidien allemand Die Welt, le problème porterait sur un logiciel qui gère la récupération d’énergie cinétique de la batterie. Une nouvelle source d’interrogation sur l’intégrité des solutions embarquées du constructeur qui pourrait remettre en cause l’autorisation de mise en circulation pour un certain nombre de véhicules. Nouveau scandale en vue ?
  • Apple bientôt converti à l’OLED sur les iPhone. Selon le quotidien Nikkei, la firme de Cupertino envisagerait d’abandonner les écrans LCD pour aller vers des dalles OLED. Mais cette bascule ne se ferait pas avant 2018, rapporte le journal nippon. Il faut dire que le marché est de taille, Apple aurait besoin de 200 millions d’écrans pour équipés ses smartphones. Or la production est actuellement bien en-dessous des revendications d’Apple. Samsung et LG sont sur les rangs pour accompagner ce changement et vont investir dans leurs capacités de production. Par contre, ils vont devoir aussi améliorer la technologie OLED. En effet, Apple juge en l’état qu’elle dispose d’une faible tenue dans le temps en pointant notamment une baisse de luminosité. La firme américaine laisse donc jusqu’en 2018 pour se mettre en ordre de bataille.
  • Une liste des bugs bounties dévoilée. Une société, Vulnerability Labs, a listé l’ensemble des entreprises qui proposent des programmes de chasses aux bugs. Devant chaque nom, la liste indique si les programmes sont publics ou privés. Elle précise aussi quels types de récompenses peuvent prétendre les chercheurs : primes financières ou reconnaissance des travaux (un plus sur un CV). Au total 420 bug bounties ont été recensés. Si certaines sociétés sont connues pour leurs programmes comme Microsoft, Dell ou les spécialistes de la sécurité, on retrouve également des établissements bancaires comme la Deutsche Bank, des opérateurs télécoms AT&T ou Vodafone. Ces initiatives visent à traquer les failles dans les logiciels pour que les éditeurs ou les constructeurs puissent les corriger. Un moyen aussi d’endiguer la vente des vulnérabilités sur le marché noir.
  • Ausy débarque aux Etats-Unis. La SSII, ou ESN, française Ausy se porte acquéreur de la société américaine Celerity, spécialisée dans le management des systèmes d’information. Basé en Virginie, ce prestataire compte environ 550 personnes et a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 80 millions de dollars en 2014, selon les chiffres communiqués par Ausy. Celerity dégagerait 9 % de marge opérationnelle et réalise plus de 50 % de son activité auprès du secteur financier. Via cette opération, Ausy, dont la présence à l’export se limite pour l’instant au Bénélux et à l’Allemagne, prend pied sur le continent nord-américain. En 2014, l’ESN employait 4 100 personnes pour un chiffre d’affaires de 341 millions d’euros.
Crédit photo :  Aleksandar Mijatovic-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur