Télégrammes : Wikipedia a 15 ans, Les pressings piège à smartphone, 156 millions de tablettes en 2020, Failles critiques chez Cisco

Bases de donnéesData & StockageMobilitéPolitique de sécuritéSécuritéSmartphonesTablettes
2 2 Donnez votre avis

En attendant les premiers flocons en plaine dans l’Est de la France, restez au chaud pour lire les télégrammes du soir.

  • Wikipedia souffle ses 15 bougies. Celui qui a remisé au rang d’antiquité Universalis et le Quid vient donc de fêter ses 15 ans. Fondé en 2001, il est devenu un des 10 sites les plus visités au monde, avec 18 millions de pages vues par mois. Les contributeurs sont très actifs avec 25 000 articles créés par jour dans plus de 280 langues. Une étude de Pew Internet Life montre que l’article en français le plus lu sur l’encyclopédie numérique porte sur…Wikipedia. On trouve par la suite l’Etat Islamique, France, Charlie Hebdo. On notera qu’en Angleterre, la page la plus regardé en 2015 et la liste des morts de l’année, tout comme en Allemagne. Un intérêt morbide qui a de temps en temps porté préjudice à Wikipedia en annonçant le décès de personne pourtant bien vivante. Wikipedia compte aujourd’hui 36 millions d’articles.
  • Les pressings anglais sources de pertes de smartphone et clés USB. Une étude d’ESET Irlande montre que les pressings anglais, soit environ 500, ont réussi à récupérer 22 266 clés USB et 973 smartphones en 2015. Le compte peut faire sourire, mais l’éditeur de sécurité indique que 45% des terminaux ne sont pas réclamés par leurs propriétaires (par oubli ou intentionnellement). Cela signifie qu’environ 10 000 clés USB comprennent des informations personnelles et confidentielles qui peuvent se retrouver dans de mauvaises mains.
  • 156 millions de tablettes en 2020. Dans la catégorie des traditionnelles prévisions de début d’année, ABI Research se penche sur le cas des tablettes. Si le marché ne cesse de reculer avec la multiplication des acteurs sur ce terrain, ABI n’en estime pas moins qu’il s’en vendra 156 millions d’unités en 2020. Ce qui correspondrait à une croissance moyenne annuelle de 3% entre 2015 et 2020. En attendant de le vérifier, le marché a reculé en valeur. En 2014, les ventes de tablettes généraient 68 milliards de dollars de chiffre d’affaires. Et 55 milliards en 2015. ABI s’attend à une stabilité des revenus en 2016 et constate un prix moyen par appareil tombé, pour la première fois, sous les 400 dollars. La majorité (57%) des tablettes vendues disposaient d’un écran compris entre 7 et 8,9 pouces, et 23% autour des 10 pouces. « L’introduction des tablettes 12 pouces en 2015 ne devrait pas bousculer la tendance vers des écrans plus larges », avance le cabinet d’études.
  • Cisco corrige ses failles. Quand il n’essaie pas de convaincre du retrait de ses backdoor, Cisco comble les trous de sécurité de ses équipements. L’équipementier a corrigé une faille de certains de ses hotspot. Sont concernés les modèles Cisco Aironet 1830e, 1830i, 1850e et 1850i. La vulnérabilité « peut permettre à un attaquant distant non authentifié de se connecter à l’appareil en utilisant un compte par défaut doté d’un mot de passe statique », indique l’équipementier. Par bonheur, ce compte par défaut ne dispose pas des privilèges administrateurs, ce qui permet à Cisco de limiter le niveau d’alerte à Elevé. Ce n’est pas le cas de la faille qui touche les équipements équipé des versions 7.6.120.0, 8.0 (et plus) et 8.1 (et plus) du contrôleur Wireless LAN. Celui-ci est affecté d’une faille qui offre un accès sans authentification et permet, cette fois, à l’attaquant de modifier la configuration de l’appareil. La vulnérabilité CVE-2015-6314 est considérée comme critique par Cisco.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur