Télégrammes : Windows 10 plus gourmand, un mobile holographique chez SFR, Fraude SWIFT again, Arcep et IoT

M2MMobilitéOSOS mobilesPolitique de sécuritéPoste de travailRégulationsRéseauxSécuritéSmartphones
1 5 Donnez votre avis

Plus d’essence, raffineries bloquées, projets de grève, aucun mouvement social n’arrêtera la publication des télégrammes du soir.

  • Windows 10 Anniversary et Windows 10 mobile plus gourmands. Microsoft a révisé les ressources matérielles requises pour installer la prochaine mouture de l’OS, Windows 10 Anniversary, attendu en juillet. C’est sur une page MSDN que l’on trouve ces changements. Ils concernent en premier lieu la taille de l’écran. Auparavant, l’OS était cantonné aux écrans de 8 pouces et plus, il sera dorénavant disponible pour les terminaux de 7 pouces. Par contre Windows 10 mobile gagne 1 pouce en autorisant son installation sur des écrans de 9 pouces. Les capacités de stockage minimales évoluent aussi  avec au moins 16 Go (pour une version 32 bits) et 20 Go (pour la version 64 bits) de disponibles sur la version PC. Il faudra compter 8 Go de mémoire flash pour la version mobile. Sur la RAM, la configuration PC fonctionnera avec 2 Go et 1 Go pour le mobile. Pour Windows 10 mobile, Microsoft donne une liste des puces recommandées.
  • Un smartphone holographique chez SFR en 2017. Altice, maison mère de SFR, vient de signer un partenariat avec Leia. Cette spin-off de HP Labs est spécialisée dans la mise au point de solutions d’image holographique pour les terminaux mobiles. Les deux partenaires ambitionnent de livrer le premier smartphone holographique sur le marché européen avant la fin 2017. Selfies 3D, vidéocommunication holographique, jeux interactifs ou autres applications tireront parti de la technologie générant des hologrammes dynamiques développée par Leia. Ces applications seront proposées pour les clients des opérateurs d’Altice depuis la plateforme Holographic Reality de la start-up. Une offre bien intrigante (surtout dans les usages) qui sera proposée en France, Belgique et Luxembourg (avec SFR), Israël (Hot), Portugal (Portugal Telecom) et République dominicaine (Orange Dominicana). Derrière la curiosité technologique, le partenariat laisserait-il également entendre qu’Altice se lancera donc dans la production de smartphones ?
  • Fraude Swift : le Vietnam et l’Equateur touchés. Une banque vietnamienne, la Tien Phong Bank, a reconnu à son tour avoir été victime d’une tentative de fraude exploitant une faille d’un logiciel Swift, le réseau d’échanges interbancaires international. Après avoir subtilisé des codes d’accès d’utilisateurs légitimes du système, les assaillants auraient tenté de dérober 1,36 M$ via un virement frauduleux, mais auraient été détectés avant de parvenir à leurs fins, selon la banque asiatique. Cette dernière précise que cette tentative de fraude a eu lieu fin 2015. Selon Reuters, la Banco del Austro, située en Equateur, a elle aussi été attaquée via le même procédé. Et les cybercriminels seraient, cette fois, parvenus à dérober 12,2 M$ sur un compte détenu chez Wells Fargo par la banque d’Amérique du Sud. La Banco del Austro a confirmé avoir été victime d’un ‘cyber-braquage’ en janvier 2015 et a porté plainte contre Wells Fargo, qu’elle accuse de ne pas avoir joué son rôle d’alerte lors de la réception des ordres de virements suspects. Rappelons que les failles du réseau Swift, qui véhicule des milliards de dollars chaque jour, ont été révélées par la fraude dont a été victime la banque du Bangladesh. Fraude qui lui a coûté 81 M$.
  • L’Arcep ouvre son site dédié à l’IoT. C’est l’un des chantiers majeurs de la revue stratégique que l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) a présenté en début d’année. Aujourd’hui, le régulateur vient d’annoncer l’ouverture de son site dédié à l’Internet des objets (IoT). Plate-forme de réflexion et d’échanges, l’initiative émane des travaux lancés en juin 2015 en collaboration avec la Direction Générale des Entreprises (DGE), l’Agence nationale des fréquences (ANFR), la Commission nationale Informatique et Libertés (CNIL), l’Agence Nationale de la sécurité des systèmes d’informations (ANSSI), France Stratégie, ainsi que la Direction Générale de l’Aménagement, du Logement et de la Nature (DGALN). Une réflexion qui se poursuit à travers des ateliers consacrés autours de trois grandes thématiques : Industrie et transports connectés (qui s’est tenu aujourd’hui), Ville intelligente et bâtiments connectés (qui se déroulera le 23 juin) et la Santé connectée (prévu le 27 juin). L’ensemble de ces réflexions, complétées d’une consultation publique, donneront lieu à un livre blanc sur l’IoT à paraître à l’automne 2016.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur