Télégrammes : Windows 10 Solitaire, iPhone 6C prévu, Darkode renaît, Google Hamburger

MobilitéOSPoste de travailSécuritéSmartphones
2 2 Donnez votre avis

A quelques heures de l’arrivée de Windows 10, il est temps de lire les télégrammes du soir.

  • Windows 10 va donc être téléchargeable dans les prochaines heures dans le monde entier et à partir de 6 heure du matin en France. Cet OS comprend beaucoup d’innovations que nous avons listées au sein de notre dossier : Windows 10, un OS aux multiples facettes. Les utilisateurs retrouveront le menu démarrer, mais aussi le jeu iconique Solitaire. Cette version sera gratuite avec de la publicité. Pour la supprimer, il faudra payer un abonnement de 1,49 dollars par mois (ou 10 dollars pour 1 an).
  • Un iPhone 6C serait dans les cartons d’Apple, selon l’analyste Thimoty Arcuri de chez Cowen and Company cité par Business Insider. Faute d’avoir trouvé sa place lors de la sortie de ses grands frères, l’iPhone 6 et 6+, le 6C pourrait être commercialisé en même temps que la prochaine version du smartphone vedette d’Apple. L’iPhone 6C est doté d’un écran 4 pouces et serait la naturelle évolution de l’iPhone 5C en gardant les fondamentaux, comme les coques de couleurs. Il faudra donc attendre septembre pour voir si cette rumeur était fondée.
  • Darkode renaît de ses cendres. A peine deux semaines après la fermeture de ce forum fréquenté par les cybercriminels où s’échange des zero days, des kits d’exploits, il vient d’être relancé comme l’a indiqué l’administrateur du site connu sous le nom Sp3cial1st à un chercheur spécialisé dans la sécurité. Darkode.cc est donc opérationnel en gardant ses équipes et ses anciens membres (authentifiés et validés). Il utilise le réseau Tor et le recrutement se fera sur invitation. L’authentification se fera via l’API Blockchain.
  • Google en pince pour la nourriture de synthèse. La firme aurait en l’occurrence tenté de mettre la main sur Impossible Foods, start-up à l’origine d’un sandwich qui a l’apparence d’un cheeseburger, mais composé intégralement de matière végétale. A l’origine du projet, on trouve Patrick O. Brown. Ce biologiste, professeur à l’université de Stanford, se lance dans l’aventure en 2011, porté par un objectif : diminuer l’impact de la production de nourriture en prenant ses distances avec les produits d’origine animale et leur coût environnemental. Il a refusé une offre de 200 à 300 millions de dollars de la part de Google.
Crédit Photo : Juefraphoto-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur