Télégrammes : Yahoo Messenger again, Target rembourse les banques, EDF fournit Google, Watson se met au e-commerce

AppsBig DataBusiness IntelligenceCloudData & StockageDatacentersMobilitéNavigateursOS mobilesPolitique de sécuritéPoste de travailSécurité
1 2 Donnez votre avis

Moins cher que l’arbitrage de Bernard Tapie, vous pouvez lire sans compter les télégrammes du soir.

  • Yahoo Messenger se relance sur mobile et sur le web. Face à une concurrence de plus en plus forte, Yahoo a décidé de relancer son service de messagerie instantanée. Le toilettage concerne aussi bien les applications sur iOS et sur Android que la version web de la solution. Les équipes de Yahoo ont dépoussièré le design de la messagerie avec plus de clarté et surtout une part plus importante donnée aux images. L’objectif étant de séduire les jeunes plus friands de solutions comme WhatsApp ou Facebook Messenger. Parmi les fonctionnalités apportées par Yahoo Messenger, on note la possibilité de partager plusieurs photos sous forme de bandeau et non plus en colonnes. De même, la fonction « unsend » permet d’effacer une photo d’une conversation. Enfin, les GIF animés débarquent et peuvent être puisés chez Tumblr.
  • Target rembourse environ 40 millions de dollars aux banques. Le distributeur victime d’un piratage géant de 40 millions de données bancaires en 2013 a signé un accord avec les banques et les assurances pour mettre fin aux poursuites. Dans le détail, Target va rendre 20,25 millions de dollars aux banques et établissements de crédit, ainsi que 19,11 millions de dollars pour les groupements de cartes bancaires qui ont remplacé les cartes compromises. La facture continue donc de s’alourdir pour le distributeur, qui a déjà déboursé 200 millions de dollars depuis le début de l’année 2015. Et la note pourrait être encore plus salée avec la poursuite de procédure en class action de la part des actionnaires.
  • EDF devient fournisseur de Google en énergie renouvelable. Ce n’est pas en France que le contrat vient d’être signé, mais aux Etats-Unis où EDF dispose d’une filiale, spécialisée dans la vente d’énergie éolienne. La firme de Mountain View s’est engagée à acheter pendant 15 ans l’électricité produite par le futur parc d’éolienne de Great Western. Ce dernier sera opérationnel en 2016 et comprendra 81 éoliennes et produira jusqu’à 200 mégawatts. Google a passé des accords avec d’autres fournisseurs sur plusieurs plaques régionales pour alimenter ses datacenters avec des énergies renouvelables. Au total, Google se revendique comme le plus grand acheteur d’énergies vertes au monde avec des contrats totalisant 842 mégawatts.
  • Watson se met au e-commerce. Dans une volonté de diversification, la solution d’informatique cognitive d’IBM s’adapte au commerce électronique, avec la solution Commerce Insights. Elle est destinée aux responsables merchandising et marketing des enseignes marchandes. Son objectif est de répondre au besoin des e-commerçants pour collecter des données en vue d’une évaluation de performance (plateformes, produits). Et ce, afin d’accélérer les process de décisions en termes de merchandising, selon ITespresso.fr. En s’appuyant sur Watson Analytics, IBM cherche à séduire les enseignes en les aidant à mieux appréhender le parcours de leurs clients et étudier leur comportement dans une démarche d’achat
Crédit photo :  Aleksandar Mijatovic-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur