Télégr@mmes : Bouton iPhone 7, Navy sous XP, BlackBerry chute, Linux 4.1

BureautiqueLogicielsMobilitéOSPoste de travailSmartphones
1 0 Donnez votre avis

En attendant la décision du Conseil d’administration de Bouygues Telecom, petit tour d’horizon des télégrammes du soir.

  • Apple aurait-il les velléités de vouloir faire disparaître le bouton Home de la façade du prochain iPhone. C’est un des rumeurs les plus tenaces du moment. Elle fait suite à la probable arrivée de la technologie Force Touch. Elle permet de différencier la pression appliquée par les doigts sur l’écran et d’accéder à des fonctions et des utilisations différentes en fonction de cette pression. Hier, une autre rumeur voyait la coque du prochain smartphone d’Apple cacher les antennes. L’été devrait voir fleurir d’autres informations de ce type.
  • La marine américaine a du mal à se départir des vieux produits Microsoft. Windows XP, Server 2003, Exchange et Office 2003, la liste est longue et les problèmes de sécurité sont nombreux. Le Space and Naval Warfare Systems Command (SPAWAR) a donc décidé de passer un contrat de 9,1 millions de dollars pour s’assurer d’avoir des correctifs sur Windows XP. La Navy comprend encore 100 000 postes de travail sur cet OS. La facture devrait passer à 30,1 millions de dollars jusqu’en 2017 pour l’ensemble des autres produits.
  • La bouffée d’air aura été de courte durée pour BlackBerry. Le constructeur canadien a publié les résultats du 1er trimestre 2016. A 658 millions de dollars, le chiffre d’affaires recule de près de moitié d’une année sur l’autre et ressort en deçà des attentes du consensus (679 millions). Le résultat net rechute à -28 millions de dollars. Si l’activité logicielle progresse fortement (137 millions de dollars, contre 54 millions un an plus tôt), les parties hardware et services déclinent.
  • Linus Torvald a donné son quitus à la version définitive du Kernel Linux en version 4.1. Mise en standby pendant la semaine de vacances du fondateur, cette mise à jour comprend notamment des correctifs et des améliorations dans les drivers, « HDA sound, drm, scsi target, crypto », dixit Mr Torvald. Ainsi, les cartes Realtek WiFi 8723A, 8723B, 8751A et 8821 sont supportées. La consommation énergétique et les performances sont au centre de cette mouture, notamment sur les puces Intel Cherry Trail et Bay Trail. Par ailleurs, sur le chiffrement, Google a poussé du code à EXT4 pour supporter le cryptage au niveau du file system.
Crédit Photo : Juefraphoto-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur