Thales soupçonné de corruption

Cloud
0 0 Donnez votre avis

Le géant de l’électronique est sous le coup de deux enquêtes

Corruption, abus de biens sociaux, favoritisme, complicité et recel de ces délits, la liste des accusations contre Thales est longue. Deux informations judiciaires visant le groupe d’électronique devaient être ouvertes ce jeudi par le Parquet de Paris, apprend-on de source judiciaire citée par Reuters et confirmée par le groupe.

Ces procédures contre « X » font suite à des accusations portées par un ancien dirigeant du groupe, Michel Josserand, incarcéré entre avril et juillet derniers à Nice dans le cadre d’une première affaire de corruption visant l’ex-Thomson. Il était p-dg de la filiale Thales Engineering and Consulting (THEC) de 2001 à 2005. La première procédure concerne des marchés obtenus en France. Michel Josserand a évoqué des malversations pour des marchés concernant un tramway à Saint-Denis de la Réunion, des hôpitaux à Tours et à Tahiti. La seconde enquête portera sur des contrats à l’étranger. En Grèce, Thales est soupçonné d’avoir versé des pots de vin (commissions occultes) à un ministre grec pour l’obtention d’un marché de frégates militaires. Les preuves semblent s’accumuler contre le géant de l’électronique et de défense. Des documents comportant des noms de cadres de Thales et d’intermédiaires intervenus dans des transactions présumées de corruption, des montants de commissions et des listes de dizaines de marchés ont été saisis par la Direction nationale des investigations financières (DNIF). Selon un porte-parole du groupe, « Thales rappelle son démenti formel aux accusations mensongères proférées à son égard par Michel Josserand (…) Thales coopère et coopérera pleinement et en toute transparence avec la justice. Le groupe Thales a pour principe de ne pas commenter les procédures judiciaires en cours ». Dans des interviews à plusieurs médias, Michel Josserand a affirmé que la corruption était chez Thales un système connu de la direction du groupe. La société verserait selon lui entre 1% et 2% de son chiffre d’affaires global en commissions illicites.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur