Thanh Nghiem décrypte l’ADN du mouvement libre et durable

Régulations
0 0 Donnez votre avis

Une note pratique permettra à ceux qui sont intéressés par le concept libre et durable de l’appliquer à leurs projets.

Notre article sur l’institut Angenius, qui tente d’appliquer au monde matériel les principes du logiciel libre et du hacking, a attiré l’attention de nombre de nos lecteurs. Thanh Nghiem, présidente et fondatrice de ce mouvement, nous propose aujourd’hui d’aller plus loin, au travers du document de synthèse « Libre et durable – Note pratique » présent sur cette page web.

« Le but de cette note est de faciliter une prise en main des modèles et processus expérimentaux pour ceux qui souhaiteraient passer à la mise en pratique et intégrer les codes sources du libre et durable dans leur projet », explique Thanh Nghiem en introduction de sa publication.

Vous y apprendrez par exemple ce que sont les Tica (Territoires intelligents et communautés apprenantes), l’importance des FabLabs, HackLabs, ruches et hubs créatifs, l’émergence de l’intelligence collective et des projets collaboratifs, ainsi que le rôle particulier des ‘passeurs’. Cette synthèse permet d’effectuer à la fois un état des lieux du mouvement libre et durable, mais aussi de proposer un décryptage de son ADN.

Un guide pratique efficace pour ceux qui souhaitent embrasser ce mouvement et en intégrer les principes au sein de leurs projets. Notez que, sur la même page, Thanh Nghiem propose aussi une copie des slides utilisées lors de la présentation effectuée dans le cadre du salon Solutions Linux / Open Source 2011.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur