Thierry Genassia, Sungard AS : « Les coûts cachés du Cloud plaident pour un modèle hybride »

CloudDSIProjets
0 8 Donnez votre avis

Le directeur général de Sungard Availability Services est revenu sur une étude révélant les coûts cachés du Cloud, en France notamment. Un rapport qui milite pour une approche hybride du Cloud.

Il y a quelques jours, un rapport publié par Sungard Availability Services montrait l’inquiétude des DSI sur les coûts cachés du Cloud. Un sujet quantifié en France à 600 000 euros par an et par entreprise. A l’occasion du salon Cloud Expo, Thierry Genassia, directeur général de Sungard AS, est revenu sur cette étude. Pour lui, ce dérapage des coûts a plusieurs raisons. La première est l’intégration, pour plus de 50% des répondants. L’autre axe est le développement et la maintenance applicative. Sur site, le contrôle de version est réalisé en fonction des demandes des métiers. Dans le Cloud, l’exercice demande une bonne anticipation donc parfois des coûts supplémentaires en sollicitant un peu plus les équipes du prestataire Cloud.

Les chiffres France sont plus élevés que ceux de ses voisins européens. Pour Thierry Genassia, ce différentiel s’explique par un nombre de fournisseurs plus important. Pour autant, les résultats de l’étude ne surprennent pas le dirigeant. Ils montrent, selon lui, qu’un projet Cloud doit être anticipé et nécessite un accompagnement. De même, la tendance de rapatrier des applications en interne montre le besoin d’avoir recours au Cloud hybride qui permet de gagner en agilité pour adresser les demandes des métiers.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur