Tizen 3.0 promet de faire des étincelles

LogicielsMobilitéOpen SourceOS mobiles
Tizen project, OS mobile

Le système d’exploitation mobile Tizen 3.0 sera bientôt présent sur les écrans. Du moins ceux de Samsung, son seul partisan à ce jour. Et pourtant, les avancées proposées par cette v3 sont nombreuses.

La prochaine version du système d’exploitation mobile porté par Samsung, Tizen 3.0, promet d’apporter une foule de nouveautés intéressantes.

Le moteur de cet OS a été entièrement rénové : adoption du dernier noyau Linux LTS en date ; remplacement du système X Window par Wayland, plus léger et plus rapide ; entrée en lice de l’API graphique Vulkan, capable d’exploiter la puissance des puces multicœurs ; support des écrans UHD, avec une pile graphique 30 % plus rapide que précédemment ; intégration d’un nouveau moteur web, Crosswalk (basé sur Chromium et Blink) ; disponibilité en versions 32 bits et 64 bits, sur les processeurs ARM et x86.

Certaines nouveautés seront plus directement visibles, comme le support multi-utilisateur, la reconnaissance d’images et de visages, ou encore un pilotage à la voix de l’interface de Tizen.

Sécurité et IoT

Les développeurs indiquent avoir revu les mécanismes de sécurité de l’OS. En intégrant à cette occasion un nouveau framework pour antivirus et un système de protection des données personnelles. « La sécurité est l’une des principales forces de Tizen », peut-on lire sur cette page. Alors même que certains spécialistes n’hésitent pas à traiter les développeurs de cette offre d’amateurs sur le terrain de la sécurité (voir à ce propos notre précédent article « Sécurité : Tizen, l’OS de Samsung, plus troué que l’emmental »). Espérons qu’ils auront su corriger le tir.

Tizen 3.0 devrait également prendre pied dans le monde de l’IoT, avec un support du standard proposé par l’OCF (Open Connected Foundation) et un framework permettant de partager données et écran entre terminaux Tizen.

À lire aussi :

Tizen dynamisé par Samsung et un nouvel outil de programmation
Samsung pourrait lancer de nouveaux smartphones Tizen
Tizen 3.0 s’invite sur le Raspberry Pi 2


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur