rumeur

Top Secret : EMC Bourne Project

EMC Bourne Project serait le projet secret d’une couche logicielle SDN au-dessus du stockage, qui pourrait signer la fin d’Atmos.

Notre confrère Chris Mellor du Register, généralement bien informé, a relancé la rumeur autour d’un projet secret d’EMC, le Bourne Project, basé à Seattle. Ce projet porterait sur une ‘couche’ de contrôle « control plane » du stockage, qui prendrait place au-dessus d’une ‘couche’ de données « data plane » se substituant au matériel de stockage, tout cela dans une approche logicielle de type SDDC (Software-Defined Data Centre).

La rumeur n’est pas nouvelle : elle a été évoquée, mais s’est très peu ébruitée lors de VMworld fin août 2012 et a rebondi lors de l’acquisition de Nicira, le projet de virtualisation du réseau probablement le plus avancé.

La couche de contrôle, purement logicielle, rappelle bigrement le SDN (Software-Defined Networking) et pourrait bien implémenter OpenFlow. Elle serait programmable et probablement en partie ouverte. Elle s’exécuterait sur l’infrastructure matérielle ‘commodity hardware‘ CPU, pour traiter la donnée, tandis que la partie stockage serait prise en charge par la couche de données.

Que sait-on d’autre sur Bourne Project ?

Le projet serait piloté par Amitabh Srivastava. L’homme est loin d’être un inconnu : il a trainé ses guêtres chez Microsoft depuis 1997, divisions Windows (il a été un  des principaux acteurs des premiers développements de Vista) puis serveurs, avant de rejoindre en 2006 le projet Red Dog, devenu Azure.

Un temps présenté comme le successeur de Bob Muglia, il a finalement rejoint EMC à la mi 2011 et il occupe le poste de président de la division Advanced Storage, à Seattle. Il se murmure qu’il aurait entrainé avec lui quelques acteurs du cloud Azure…

Autre ‘coïncidence’, Bourne Project serait mené à Seattle, sur les terres d’Isilon, le géant du stockage scale-out en cluster, qui pourrait donner une base solide pour la mise en place d’un système de stockage objet, Bourne prenant en charge la partie logicielle des tiers de stockage. Bourne pourrait d’ailleurs débuter en se plaçant au dessus de sous-systèmes… Isilon, ainsi que VNX de EMC et NetApp. Avant de pouvoir étendre sa couverture vers d’autres systèmes.

La fin d’EMC Atmos ?

Dernière question, le Bourne Project pourrait-il signer la fin d’Atmos, la plateforme cloud public de EMC ? Là encore la rumeur évoque des départs importants dans l’équipe d’Atmos, prélude à des changements attendus ou à un changement de la plateforme.

The Register a interrogé EMC, et la réponse est bien évidemment négative. Les récentes annonces concernant Atmos confirmeraient l’importance donnée à la plateforme. Quant à l’intégration d’Atmos à la division Advanced Storage, elle serait à l’origine de la confusion.

Et pourtant, comme toute rumeur, il n’y a pas de fumée sans feu ! À suivre donc…


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes

Cloud : Accélérateur de Business

Tout savoir sur les atouts Cloud pour la DSI !
Accédez au site Cloud : Accélérateur de Business et découvrez les dossiers et articles dédiés au Cloud, visualisez les vidéos interviews et témoignages clients et téléchargez gratuitement les études et livres blancs.

Derniers commentaires




0 replies to Top Secret : EMC Bourne Project

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

X
Connexion S'enregistrer

Connectez-vous pour accéder à tout notre contenu.
Si vous n'avez pas encore de compte,
S'enregistrer GRATUITEMENT

perdu ?
Connexion S'enregistrer

Enregistrez-vous gratuitement pour avoir un accès illimité à tout notre contenu.

Vérifiez votre email

Merci de votre enregistrement. Nous venons de vous envoyer un email contenant un lien pour confirmer votre adresse.
(si vous ne recevez pas l'email dans quelques minutes, vérifiez votre boîte spam).

Oh, vous avez perdu votre mot de passe ?

Pour recevoir votre mot de passe, entrez l'adresse email utilisée pour vous inscrire.

Ou essayer de vous connecter à nouveau.