Le top des technos utilisées lors de hackatons étudiants

Bases de donnéesCloudData & StockageDéveloppeursDSIMobilitéOS mobilesPAASProjets
6 34 Donnez votre avis

HTML/CSS, JavaScript et Python forment le trio de tête du classement Devpost des langages les plus utilisés lors de hackatons étudiants. Du côté des plateformes mobiles, Android devance iOS.

La plateforme anglophone de challenge Devpost (anciennement ChallengePost) a publié son classement des technologies les plus utilisées lors de hackatons étudiants (Student Hacker Report 2014-2015). La plupart des projets tagués sont des projets Web front-end ou de développement mobile. Les hackatons étudiés ont été organisés aux États-Unis, dans leur majorité, mais aussi au Canada, au Mexique, au Royaume-Uni, en Espagne, en Pologne, en Géorgie et à Singapour.

HTML/CSS, JavaScript et Python forment le trio de tête du top 10 des langages les plus utilisés. Ils devancent Java, C/C++, PHP, Objective-C, C#, Swift et JSON. « CSS, Objective-C, Swift et Lua (16e) obtiennent une place relativement élevée dans le classement Devpost du fait de leur utilisation large dans le Web, sur iOS et le développement de jeux, respectivement. Des langages comme C++, R (21e), Perl (24e), et Scala (27e), plus fréquemment utilisés dans les entreprises, les applications back-end et la donnée/analyse statistique, sont plus rares dans les hackathons et les projets d’étudiants », explique l’équipe de Devpost.

Student Hacker Report 2014-2015 © Devpost

Android, Azure et MongoDB

Du côté des plateformes mobiles, avec 38% de projets tagués émanant d’un échantillon de 13 281 étudiants ayant participé à 160 hackatons, Android l’emporte devant iOS (22,7%) et Windows Phone (4,9%). « Il est un peu surprenant de voir Android devancer largement iOS, mais le modèle ‘free-to-publish’ lui donne un avantage auprès d’étudiants qui travaillent sur des hacks le week-end », selon Devpost.

Autre enseignement du Student Hacker Report, les 5 frameworks les plus utilisés sont : Node.js, Flask, AngularJS, Ruby on Rails et Django. Les bases de données : MongoDB, MySQL, SQLite, PostgreSQL et FoundationDB. Le top 10 des PaaS et IaaS est le suivant : Azure, Heroku, Amazon Web Services, DigitalOcean, IBM Bluemix, Goggle App Engine, Linode, Atlantic.Net, OpenShift et Rackspace. Des résultats influencés par le sponsoring de hackatons assuré par des éditeurs, Microsoft notamment.

Du côté du hardware, Arduino arrive en tête, devant Myo, Pebble, Leap Motion, Oculus Rift, Raspberry Pi, Intel Edison, Kinect Particle (ex-Spark) et Google Cardboard. Facebook, Twitter, Reddit, Instagram et Google + sont les API sociales les plus utilisées lors de hackatons étudiants. Du côté de la géolocalisation : Google Maps, Yelp, Google Places, Esri ArcGIS et Mapbox l’emportent.

Lire aussi :
Quels tarifs pratiquent les développeurs freelance en France ?
L’Open edX Hack France dédié aux MooC a séduit 180 développeurs

crédit photo © Kostenko Maxim – Shutterstock

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur