Toshiba confirme la création d’une spin off dédiée aux semi-conducteurs

ComposantsPoste de travail
Toshiba TSV

L’activité semi-conducteur de Toshiba sera bel et bien séparée du reste du groupe. C’est ce que confirme aujourd’hui l’industriel nippon.

Nous l’évoquions hier, Toshiba envisagerait une vente partielle de sa division dédiée à la production de semi-conducteurs. Au menu des plans de la firme, la création d’une nouvelle entité, détenue à 80 % par l’industriel japonais. Le reste étant cédé à des tiers. Voir à ce propos notre précédent article « Toshiba pourrait se séparer de sa division semi-conducteurs ».

Kyodo News indique que la société a confirmé souhaiter créer une spin off dédiée à ses activités de production de composants. Pour l’essentiel de la RAM et de la mémoire Flash. Le fonds européen Permira et son homologue américain Bain Capital seraient en lice pour vendre 20 % à 30 % du business des composants mémoire de la firme.

Western Digital va-t-il renforcer ses positions ?

Voilà plus que les 20 % annoncés initialement. La firme pourrait donc finalement récupérer entre 2 et 3 milliards de dollars de cash via cette opération. Et ceci sans perdre le contrôle sur son activité semi-conducteur.

C’est bien évidemment Western Digital qui est attendu au tournant. Un partenaire majeur de Toshiba dans le secteur de la mémoire Flash. Les enchères pourraient toutefois rapidement monter pour prendre une place sur ce créneau stratégique… à défaut d’être générateur de forts profits.

À lire aussi :
Stockage Flash : Toshiba et Western Digital visent les 64 Go par composant
Toshiba booste la vitesse et réduit la consommation des puces flash Nand
SanDisk et Toshiba lancent des composants flash 3D de haute densité


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur