Toshiba espère gagner 8,8 Md$ avec la vente de ses semi-conducteurs

ComposantsGouvernancePoste de travailRégulations
Toshiba TSV
2 1 Donnez votre avis

En vendant une part substantielle de son activité semi-conducteurs, Toshiba espère bien éponger le déficit de sa branche nucléaire.

Toshiba vient d’indiquer qu’il souhaite tirer 1000 milliards de yens de la vente d’une partie de son activité dans le secteur des semi-conducteurs. Soit 8,8 milliards de dollars pour mettre la main sur une participation majoritaire dans l’activité de production de composants (essentiellement de la RAM et de la Flash) du constructeur nippon.

Ce montant est en ligne avec l’évaluation de Bloomberg Intelligence, qui estimait que l’ensemble de cette activité pourrait valoir 14 milliards de dollars. Voir à ce propos notre précédent article « Toshiba prêt à vendre la totalité de sa division semi-conducteurs ».

Ces 8,8 milliards de dollars permettront de renflouer Toshiba, qui est aujourd’hui en grandes difficultés, en particulier après l’annonce d’un déficit de 6,3 milliards de dollars pour sa division nucléaire sur le dernier trimestre. La production de centrales nucléaires pourrait être stoppée, afin d’arrêter l’hémorragie.

Une situation qui s’est rapidement détériorée

Initialement, Toshiba envisageait de vendre une participation minoritaire dans son activité semi-conducteurs. 20 %, qui auraient alors rapporté entre 1,77 et 2,65 milliards de dollars. Face à ses pertes récentes, la firme doit maintenant laisser filer une majorité de ses actifs en la matière. Et accepter de perdre le contrôle de cette activité.

À lire aussi :

Toshiba pourrait se séparer de sa division semi-conducteurs
Toshiba confirme la création d’une spin off dédiée aux semi-conducteurs
Stockage Flash : Toshiba et Western Digital visent les 64 Go par composant


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur