Tristan Nitot

Tristan Nitot, Mozilla : « Nous voulons attirer des centaines de milliers de développeurs web sur Firefox OS »

La fondation Mozilla officialise la naissance de Firefox OS, un système d’exploitation pour smartphones. Quelles sont les ambitions de ce nouvel OS ? Quelles sont les opportunités pour les développeurs ? Les réponses de Tristan Nitot, fondateur de Mozilla Europe

Silicon.fr – Tristan Nitot, bonjour. La fondation Mozilla vient de renommer le projet Boot to Gecko en « Firefox OS », mais peut-on réellement parler de système d’exploitation ?

Tristan Nitot – Absolument. En termes d’architecture, c’est bien un système d’exploitation, basé sur un noyau Linux, comme Android par exemple. Mais nous nous basons sur Gecko, le moteur de Firefox, pour exécuter des applications entièrement écrites en HTML5. Nous avons abandonné XUL au profit de ce langage connu de tous les développeurs web. Même les applications natives, comme le dialer ou le carnet d’adresses, sont écrites en HTML5, et nos utilisateurs auront la possibilité de découvrir le code source pour le vérifier.

Tristan Nitot - Mozilla Europe

Votre solution revendique sa légèreté et de faibles besoins en ressources matérielles. Pourriez-vous la décliner sur des tablettes ou des ordinateurs portables bon marché ?

Dans un premier temps, les smartphones sous Firefox OS seront propulsés par des processeurs ARM Snapdragon de Qualcomm que l’on retrouve effectivement sur des tablettes.

Il est donc techniquement possible de décliner Firefox OS sur d’autres écrans, mais notre priorité est de nous focaliser sur le marché des smartphones, d’autant qu’il se vendra bientôt plus de ces appareils que d’ordinateurs.

Quand on voit les difficultés de Microsoft ou RIM à résister à iOS ou Android, estimez-vous que le marché a réellement besoin d’un nouvel OS mobile ?

Absolument et on revient même à la première mission de la fondation Mozilla. Comme vous le soulignez, le marché est aujourd’hui contrôlé par Apple, dont l’iOS est complètement fermé, et Google, dont Android… est de moins en moins ouvert.

Contrairement aux challengers que vous citiez, notre ambition n’est pas d’imposer un énième système fermé, mais au contraire d’introduire plus d’ouverture, en apportant enfin tout le web sur les mobiles.

Firefox OS est soutenu par plusieurs opérateurs européens, mais aucun français. Verra-t-on des « Firephones » en France en 2013 ?

On ne verra probablement pas de smartphones sous Firefox OS en France en 2013 même si notre initiative est observée de près par des opérateurs français. Notre plus gros soutien est l’opérateur Telefonica et nous avons prévu de lancer une première gamme de smartphones, fabriqués par ZTE et TCL, en Amérique latine et plus particulièrement au Brésil.

Firefox dispose déjà d’un magasin d’applications pour son navigateur web. Comptez-vous le transformer en véritable App Store ? Comment comptez vous convaincre les développeurs ?

Nous allons effectivement réutiliser le logiciel de la marketplace Firefox (https://addons.mozilla.org) pour proposer aux mobinautes de télécharger des applications pour Firefox OS, mais on veut faire les choses de manière beaucoup plus ouverte.

Les applications pourront par exemple être installées directement depuis un site web, sans passer par la Marketplace. Il y aura sans doute plusieurs magasins d’applications et la soumission d’applications sera gratuite.

Nous allons bien entendu nous appuyer sur la base de dizaines de milliers de développeurs d’extensions Firefox, mais notre ambition est plus large. En renonçant à XUL et en adoptant des standards tels que le HTML5, le CSS3 et le JavaScript, nous voulons attirer les centaines de milliers de développeurs web sur Firefox OS.

Pas besoin d’apprendre les langages de développement d’Apple ou Google. Il suffit de décliner son site web aux dimensions d’un smartphone et éventuellement de tirer profit des composants matériels (GPS, écran tactile, accéléromètre, etc.) propres à ces écrans.

Nous pensons d’ailleurs que les développeurs plébisciteront notre approche, car 75 % des applications sont déjà conçues en HTML5, avec une surcouche propre aux smartphones Apple ou Google.

Le modèle économique de la fondation repose principalement sur les liens publicitaires de son navigateur. Quel sera celui de votre App Store ?

Nous ne le savons pas encore. Les modules Firefox sont gratuits et ceux pour Firefox OS le seront certainement. Le trésor de guerre accumulé avec le navigateur Firefox nous permet de ne pas nous préoccuper de ces questions pour le moment. Mais on est pas là pour faire de la figuration : Firefox OS est un projet stratégique pour Mozilla et nous espérons devenir une alternative crédible sur ce marché en réintroduisant l’ouverture dont il a besoin.

 

Découvrez Firefox OS dans notre galerie d’images

Cloud : Accélérateur de Business

Tout savoir sur les atouts Cloud pour la DSI !
Accédez au site Cloud : Accélérateur de Business et découvrez les dossiers et articles dédiés au Cloud, visualisez les vidéos interviews et témoignages clients et téléchargez gratuitement les études et livres blancs.

Derniers commentaires




6 replies to Tristan Nitot, Mozilla : « Nous voulons attirer des centaines de milliers de développeurs web sur Firefox OS »

  • Le 16 juillet 2012 à 16:49 par Jérôme Bouteiller

    Belle initiative qui permet de contre balancer la privatisation de l’internet mobile. Dommage que les opérateurs français ne proposent pas ce terminal à leurs clients cette année.

  • Le 16 juillet 2012 à 19:49 par Hansi

    J’ai un peu de mal à voir comment un développeur français intéressé ira participer activement au projet sans avoir au moins un terminal sous la main…

    Il faut absolument qu’ils trouvent un moyen de vendre directement ces téléphones sur leur site web ou autre, pour que l’on puisse enfin se libérer du cartel en place !

    A ce niveau là, l’absence des opérateurs français est éloquente.

    • Le 17 juillet 2012 à 19:36 par orfeo34

      @hansi
      Tout le monde peut participer au projet. Les sources sont disponibles sur github. Vu que c’est du html5, il est possible de tester l’interface et les applications directement depuis sont navigateur.
      Un bon lien pour chercher: https://developer.mozilla.org/fr/

  • Le 19 juillet 2012 à 13:05 par yoann

    iOS est complètement fermé?
    Des larges bout de codes sont sous license BSD.

    http://darwinbuild.macosforge.org/

  • Le 26 août 2012 à 9:59 par cmoiaaa

    Bonjour

    aujourd’hui quels sont les smartphones sur lesquels ont peu installer B2G ?
    cdt

  • Le 27 juillet 2013 à 17:17 par nmrk.n

    Bonjour,

    On peut le télécharger où ?

    Y a-t-il un tuto en français pour l’installation ?

    Est-ce qu’il peut être installé sur n’importe quel ordiphone sans pour autant effacer le SE qui y est présent (possibilité de multi-boot) ?

    nmrk.n

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

X
Connexion S'enregistrer

Connectez-vous pour accéder à tout notre contenu.
Si vous n'avez pas encore de compte,
S'enregistrer GRATUITEMENT

perdu ?
Connexion S'enregistrer

Enregistrez-vous gratuitement pour avoir un accès illimité à tout notre contenu.

Vérifiez votre email

Merci de votre enregistrement. Nous venons de vous envoyer un email contenant un lien pour confirmer votre adresse.
(si vous ne recevez pas l'email dans quelques minutes, vérifiez votre boîte spam).

Oh, vous avez perdu votre mot de passe ?

Pour recevoir votre mot de passe, entrez l'adresse email utilisée pour vous inscrire.

Ou essayer de vous connecter à nouveau.