Trois Microsoft Surface Phone en 2017 ?

MobilitéSmartphones
3 6 Donnez votre avis

Le Surface Phone, prochain smartphone phare de Microsoft, pourrait se décliner en trois versions dont une avec 8 Go de mémoire vive.

Même si Microsoft reste discret sur son projet Surface Phone, les rumeurs et fuites se succèdent autour du futur smartphone majeur phare de la firme de Redmond. Et, aux dernière nouvelles, ce n’est pas 1 mais 3 Surface Phone qui débarqueront probablement au printemps 2017, croit savoir le site MobiPicker qui tire ses informations de Weibo, le concurrent de Twitter en Chine. Des informations à prendre avec des pincettes, donc.

Néanmoins, les caractéristiques techniques recueillies n’ont rien de farfelues. Les trois déclinaisons du futur Surface Phone, qui devraient être livrées dans la foulée de la version Redstone de Windows 10, seraient motorisées par un processeur Qualcomm MSM8998. Si pour l’heure Qualcomm n’a pas présenté officiellement ce qui tiendra probablement du Snapdragon 830, ce dernier était un temps apparu sur la page des spécifications matérielles propres à Windows 10 Mobile en avril dernier. Selon d’autres rumeurs, le Snapdragon 830 supporterait notamment 8 Go de mémoire vive.

5 Go de RAM, 500 Go de stockage

Ce qui correspondrait à la configuration du Surface Phone des plus haut de gamme que concocterait Microsoft. Ces 8 Go de RAM s’accompagnant de 500 Go de stockage (flash ?). Les deux autres déclinaisons, visant l’entrée et le milieu de gamme, s’accompagneraient eux de 3 Go pour 32 Go de stockage local et 6 Go pour 128 Go de flash. Toujours selon Mobipicker. Des configurations qui entendent venir concurrencer les offres en préparation du côté de Samsung (avec l’attendu Galaxy Note 7) et d’Apple (iPhone 7).

Dans la lignée des Lumia (et particulièrement le 1020), le futur smartphone de Microsoft serait également doté d’une large lentille Carl Zeiss et d’un capteur d’image de 20 mégapixels. Enfin, toujours selon une image fuitée sur Weibo, l’appareil disposerait d’un rabat qui servira également de clavier à l’image des tablettes Surface de la firme. En revanche, aucune information sur les éventuels différents formats d’écran n’est évoquée.

Se différencier

Si Microsoft est visiblement sorti de la stratégie de volume sur le marché du smartphone (avec un taux de présence en matière d’OS mobile inférieur à 1% en 2015 selon le cabinet Gartner), l’entreprise entend désormais se différencier en se focalisant sur la (grande) niche des utilisateurs professionnels en mettant en avant l’unification de la plate-forme Windows 10 (desktop et mobile) dont la fonction Continuum permet, à l’aide de quelques périphériques (écran, clavier…), de transformer son smartphone en PC. « Nous concentrons nos efforts sur les téléphones là où nous pouvons nous différencier – vers les entreprises qui valorisent la sécurité, la gestion et notre capacité Continuum, et les consommateurs qui apprécient ces caractéristiques », déclarait récemment Satya Nadella, directeur général de Microsoft dans le cadre de l’annonce de la nouvelle charette affectant la division mobile de Redmond. Mais pour faire venir les utilisateurs d’Android ou, plus ambitieusement, d’Apple, il faudra vraiment être en mesure de proposer un produit en rupture avec l’existant. Rien de moins facile sur ce marché fortement concurrentiel.


Lire également
Emploi : Nouvelle charette chez Microsoft Mobile
Nokia signe son retour sur le marché des smartphones et tablettes
Microsoft présente des résultats en repli, malgré le Cloud


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur