Effet Trump : Samsung pourrait créer 500 emplois aux États-Unis

GouvernanceRégulations
2 1 Donnez votre avis

500 salariés de Samsung pourraient venir grossir les rangs de la société aux États-Unis. 300 millions de dollars seront investis à cette occasion.

Nouvel effet de la politique ultra-protectionniste de Donald Trump, le Coréen Samsung Electronics devrait augmenter ses effectifs aux États-Unis. Une décision qui s’accompagnera d’un investissement initial sur le sol américain d’environ 300 millions de dollars, explique le Wall Street Journal.

Des centaines d’emplois seraient concernés. Mais ceci au détriment d’autres pays. Ainsi, 500 postes pourraient être déplacés du Mexique vers les États-Unis. Samsung n’entend visiblement pas être dérangé par le mur que Trump promet d’ériger entre les deux pays. Mur physique, comme économique.

Ce sont a priori des emplois d’assemblage de produits électroniques (réfrigérateurs, machines à laver, etc.) qui seront concernés par cette migration. Il est donc possible – mais non confirmé – que de nouvelles unités de production soient mises en place par Samsung Electronics sur le sol américain.

Le plus dur sera la fuite

Les firmes asiatiques ont réagi très rapidement à l’élection de Donald Trump, en multipliant les promesses d’investissement aux États-Unis. Mais également en y créant des emplois.

La vitesse à laquelle les grandes multinationales ont su s’adapter n’est toutefois pas de très bon augure pour le futur. Une fois les frontières du pays ouvertes à nouveau, il faudra en effet s’attendre à des délocalisations massives.

À lire aussi :

Mark Zuckerberg défie la politique isolationniste de Donald Trump
Ordonnance Trump : Google rappelle ses employés étrangers
Apple investit dans le fonds d’investissement pro Trump de SoftBank

Crédit photo : © Michael Vadon

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur