Télégrammes : Twitter flingue le @, La DGA se clusterise, Google Home s’ouvre, Soitec enfin positif

Business IntelligenceCloudComposantsData & StockageDéveloppeursProjetsServeurs

Avant de laisser le week-end avoir raison du pic de pollution et de la circulation alternée, il est temps de lire les télégrammes du soir.

Twitter élimine par accident le @. Le site de micro-blogging a testé une nouvelle fonctionnalité sur l’application iOS supprimant le nom des utilisateurs dans les réponses à des tweets. Il a donc fait disparaître le @ suivi du nom de ou des personnes destinataires d’un message. Pour le remplacer, Twitter se contentait du nom de la personne affiché en grisé au-dessus de la réponse. Quand la réponse était collective, la mention « et les autres (and others) » était affichée. Le passé est de rigueur, car ce petit changement a entraîné un vent de panique parmi les utilisateurs du média social et des réactions de colère. Twitter a fait machine arrière en parlant d’une mise en œuvre accidentelle. Pourtant, cette technique s’inscrit dans la stratégie de Twitter pour écrire des messages plus longs.

La Défense s’équipe d’un cluster de 4 000 nœuds. Le ministère de la Défense vient de passer un marché pour s’équiper d’un cluster de 4 000 nœuds, qui sera installé par la Direction générale de l’armement (DGA) à Val-de-Reuil (Eure). Sur ce site, la DGA dispose d’un centre d’essais et de recherche en hydrodynamique et hydroacoustique navale, où sont testés les grands programmes de la Marine nationale. Cet équipement HPC, intégré dans des baies réfrigérées, sera fourni par la société APX, désormais aux mains du groupe Vinci. Le contrat, d’une valeur de 2,8 millions d’euros, prévoit que le cluster soit extensible à environ 6000 cœurs.

Google Home s’ouvre aux chatbots tiers. L’enceinte connectée de Mountain View s’ouvre aux développeurs hors du groupe. La firme met en avant Actions on Google, du nom du bouquet d’API (connecteurs logiciels) pour Google Assistant. Depuis octobre, ce bouquet est exploité en pré-version et améliore l’expérience utilisateur de l’assistant personnel intelligent. Google prévoit de lancer l’année prochaine « l’Embedded Google Assistant SDK », soit un kit de développement qui permettra aux fabricants d’intégrer Google Assistant dans d’autres appareils comme les smartphones Pixel, selon ITespresso.

Soitec affiche son premier bénéfice en près de 10 ans. Tout arrive. Même les bénéfices chez Soitec. Le spécialiste français des semi-conducteur a affiché un résultat net de 3,1 millions d`euros pour son premier semestre 2016, contre une perte de 42,8 millions d’euros un an auparavant (et -29,1 millions au deuxième semestre). Un résultat dans le vert, ce qui ne s’était plus vu depuis… 2007. Après une baisse des commandes de ses clients principaux, IBM et AMD, puis une diversification hasardeuse, le recentrage des activités sur le métier d’origine, soit la fabrication des galettes de silicium (wafer), orchestré par Paul Boudre a permis à l’entreprise de reprendre pied. Cette activité a généré 78% des 112 millions de chiffre d’affaires engrangés sur le semestre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur