Le plan de Twitter pour rendre les ingénieurs plus performants

DéveloppeursDSIProjets
4 7 Donnez votre avis

Rendre une équipe d’ingénieurs plus performante nécessite d’en mesurer l’efficacité en y consacrant le bon nombre de collaborateurs, selon Peter Seibel, Staff Engineer chez Twitter.

Pour rendre les ingénieurs plus efficaces, Peter Seibel, Staff Engineer chez Twitter, a son idée, rapporte IEEE Spectrum. Les membres d’une équipe réduite peuvent comprendre d’eux-mêmes quoi faire pour avancer. Les groupes de plus grande taille ont besoin de collaborateurs dédiés, selon lui.

Dans une équipe de « 10 ingénieurs », il n’est pas utile « de consacrer une personne à l’efficacité de l’ingénierie », a-t-il déclaré lors de la conférence @Scale de Facebook qui a réuni 1 800 ingénieurs logiciels cette semaine à San Jose, Californie. « Au sein d’une équipe de 100 ingénieurs », en revanche, il est pertinent que « deux personnes » se consacrent à cette efficacité. Dans un groupe de 1000 ingénieurs, 255 d’entre eux devraient soutenir le reste de l’équipe, pour la rendre aussi performante qu’une équipe de 1 400 ingénieurs, a-t-il suggéré. Et dans un groupe de 10 000 ingénieurs (la taille de l’effectif de Facebook), un tiers devrait s’y employer, selon Peter Seibel.

Gérer la dette technique, maintenant !

Chaque amélioration compte. Dans une grande organisation, réduire le temps de compilation de cinq minutes par jour, par exemple, peut se traduire par un gain de temps de travail « réel » de 1 % pour les ingénieurs, selon Seibel. Limiter le nombre d’incidents lors d’un développement, même si un incident provoque une interruption d’une à deux minutes seulement, peut aussi apporter des gains de productivité énormes. L’ingénieur ajoute que disposer des bons outils est également important pour améliorer l’efficacité des équipes. « Les bons outils rendent le travail plus agréable », a-t-il souligné. Avant de mettre l’accent sur la gestion de la dette technique (qui correspond à l’accumulation d’imperfections techniques freinant l’évolution d’un projet). « Un peu de dette technique pour une équipe de 10 ingénieurs, vous tue quand vous atteignez les 1000 ingénieurs », a-t-il assuré.

Lire aussi :

Computer Futures : « Il n’y a pas assez d’ingénieurs IT sur le marché français »
Développement agile : 10 recommandations pour les DSI

crédit photo © Michael Nivelet – Fotolia.com

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur