Twitter revend sa plate-forme mobile Fabric à Google

AppsDéveloppeursEditeurs de logicielsMobilitéProjets
Fabric

Fabric, qui était propriété de Twitter, est aujourd’hui revendu à Google. La firme de Moutain View combinera cette plate-forme mobile à Firebase.

La plate-forme mobile Fabric passe dans les mains de Google. Une annonce faite par son actuel propriétaire, Twitter, et confirmée par Rich Paret, vice-président ingénierie et responsable de Fabric :

« Aujourd’hui, nous entrons dans le prochain chapitre pour Fabric. Nous sommes heureux d’annoncer que nous avons signé une entente pour Fabric qui sera acquis par Google. Et que notre équipe se joindra au groupe de produits développeurs de Google, en collaboration avec l’équipe Firebase. »

2,5 milliards de terminaux mobiles couverts

Fabric est une plate-forme qui permet de créer des applications mobiles. Cette offre réunit 580 000 développeurs et est utilisée sur des applications déployées sur près de 2,5 milliards de terminaux mobiles.

Bref, Fabric est rapidement devenu une brique essentielle des applications mobiles. À l’instar de Firebase, l’offre de Google avec laquelle Fabric sera combiné.

« Lorsque nous avons rencontré les équipes de Google, nous avons rapidement réalisé que nos objectifs étaient les mêmes, explique Rich Paret. Nous sommes ravis de combiner ces plates-formes pour former la meilleure plateforme de développement mobile au monde. »

Dès la transaction finalisée, des offres comme Fabric, Crashlytics et Answers passeront sous contrôle de Google. D’autres solutions, comme Digits, resteront toutefois maintenues un temps encore par Twitter.

À lire aussi :
Twitter réfléchit à une fonction d’édition des tweets
Twitter perd son CTO, Adam Messinger
Le compte Twitter de Netflix piraté


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur