Twitter pourrait se séparer de 8 % de ses salariés

CollaborationLogiciels
3 3 Donnez votre avis

Nouvelle réduction d’effectifs pour Twitter, qui pourrait annoncer dans la semaine la suppression de 300 postes. Objectif : réduire ses coûts… afin d’attirer un futur repreneur.

Pour faire face à l’explosion de ses charges, mais aussi pour gagner en attractivité auprès d’éventuels repreneurs, Twitter se lance dans une cure minceur.

Au menu, une réduction d’environ 8 % de ses effectifs. La société devrait ainsi se séparer de 300 salariés (sur les 4100 œuvrant chez Twitter). Cette restructuration n’a pas encore été confirmée, mais pourrait être officialisée dès cette semaine. Dans le même temps, le réseau social pourrait faire une croix sur l’extension de son quartier général.

Ce n’est pas la première fois que Twitter réduit la voilure. Lorsque Jack Dorsey a pris les rênes de la société l’an dernier, une diminution d’effectifs de même ampleur avait été décidée.

Pas de repreneur pour Twitter

Twitter est actuellement dans une impasse. La société est viable, mais ses perspectives de croissance restent limitées, du fait d’une activité centrée sur un seul marché : le microblogging. Et pendant ce temps, les charges continuent à augmenter.

La confiance des investisseurs est également limitée. En se cherchant un repreneur, Twitter se montre peu confiant en ses capacités à réussir seul dans le monde des réseaux sociaux. Chose d’autant plus vraie que tous les repreneurs potentiels ont décliné l’invitation de la firme : Apple, Disney, Google et Salesforce.

À lire aussi :
Salesforce : Twitter « n’était pas la bonne acquisition pour nous »
Personne ne veut de Twitter… même pas Salesforce
Les actionnaires de Twitter favorables à un rachat

Crédit photo : © Andrey_Popov – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur