Ubuntu abandonne Unity, pour revenir à Gnome

LogicielsMobilitéOpen SourceOSOS mobilesPoste de travail
Ubuntu Tablet
17 8 Donnez votre avis

Changement de cap pour Ubuntu, qui lâche son interface Unity pour revenir à Gnome. Mark Shuttleworth exprime sa frustration, mais pense déjà à l’avenir : Cloud et IoT.

Mark Shuttleworth, le fondateur d’Ubuntu et de Canonical, vient de poster un billet qui promet de faire du bruit dans la communauté des utilisateurs de cet OS Linux. « J’écris pour vous informer que allons stopper notre investissement dans Unity8. Nous allons basculer l’environnement desktop par défaut d’Ubuntu vers Gnome pour Ubuntu 18.04 LTS. »

Fin de parcours donc pour Unity, l’interface utilisateur proposée aujourd’hui sur Ubuntu. Retour donc à Gnome 3. C’est aussi probablement la fin des velléités de Canonical dans le secteur des smartphones et tablettes. Tout ça pour ça, remarqueront les détracteurs d’Unity, qui n’a pas fait que des heureux. Chose d’autant plus vraie que Gnome était précédemment utilisé par l’OS Linux.

Recentrage sur le Cloud et l’IoT

La convergence entre desktop et mobilité semble aujourd’hui oubliée. Dommage, car Canonical tenait ici une opportunité de se placer en alternative à l’omniprésent Android. « L’industrie ne nous a pas suivis », regrette Mark Shuttleworth.

En lieu et place, Ubuntu se concentrera sur deux marchés : le Cloud et l’IoT. Le Cloud est aujourd’hui un des marchés clés de Linux. Quant à l’Internet des objets, c’est également une cible de choix pour les solutions Linux. En particulier lorsqu’il est question d’offres embarquées à base de processeurs ARM, qui tendent à être livrées par défaut soit sous Debian, soit sous Ubuntu.

À lire aussi :

Correction express pour faille critique dans l’outil de rapport de bugs d’Ubuntu
Le desktop d’Ubuntu s’invite sous Windows 10
10 questions sur Ubuntu (quiz)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur