Ubuntu, champion des déploiements Cloud OpenStack

CloudIAASLogicielsOpen Source
4 46 Donnez votre avis

OpenStack est massivement utilisé sous Ubuntu, par des entreprises de plus de 1000 salariés et avec comme objectif premier une réduction des coûts des infrastructures informatiques.

Le dernier OpenStack User Survey d’avril 2016 fait le point sur l’utilisation de cette pile Cloud Open Source. Les déploiements se font massivement sous l’offre de Canonical, Ubuntu.

Cet OS Linux compte en effet pour 55 % des déploiements. Les solutions CentOS et Red Hat Enterprise Linux, qui s’appuient sur la même base technique, gagnent elles aussi du terrain, avec 36 % des déploiements (20 % + 16 %). 38 % en comptant l’OS Fedora Server (2 %). Debian (3 %) et SUSE (2 %) restent loin du trio de tête.

Réduire les coûts des entreprises

Du côté des utilisateurs, 46 % des répondants au sondage se trouvent en Amérique du Nord, contre seulement 24 % en Europe, qui fait jeu égal avec l’Asie. Sans grande surprise, les entreprises de plus de 1000 salariés forment le gros des troupes (54 %). Ce ne sont toutefois pas les très grands comptes qui mènent la danse, mais les acteurs de taille plus moyenne, comprenant entre 1000 et 9999 salariés.

Tous s’accordent toutefois sur un point : dans 2/3 des cas, la principale motivation ayant mené à l’adoption d’OpenStack est une recherche de réduction des coûts face aux solutions concurrentes. L’efficacité opérationnelle arrive en seconde position, avec 21 % des votes.

Notez que dans 70 % des cas, c’est une simple stack LAMP qui est employée par les développeurs d’applications Cloud.

À lire aussi :
Mirantis livre la version 7.0 de sa pile OpenStack
SUSE booste la souplesse de son offre Cloud OpenStack
Cloud : Ubuntu 15.10 place un (auto)pilote aux commandes d’OpenStack

Crédit photo : © Phloxii – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur