Un iPad Pro 9,7 pouces en mars chez Apple ?

MobilitéTablettes
Solid Edge Mobile Viewer © Siemens PLM Software
4 5 Donnez votre avis

A l’occasion de sa keynote du 15 mars, Apple pourrait troquer son iPad Air 3 contre un iPad Pro 9,7 pouces pour répondre à la demande des entreprises plus porteur que le grand public.

Alors que s’approche le prochain rendez-vous d’Apple avec les média et l’industrie avec une conférence prévue le 15 mars prochain, les rumeurs vont bon train sur ce que Cupertino pourrait y annoncer. Notamment en matière de tablettes. Si la Pomme reste leader du marché, ses ventes s’effritent plus vite que la moyenne du marché.

En conséquence, Apple pourrait simplifier son offre d’iPad et capitaliser sur le succès de l’iPad Pro. Un iPad Pro de 9,7 pouces pourrait alors prendre la place d’un hypothétique iPad Air 3. A l’instar du grand modèle, ce nouvel iPad supporterait le Smart Keyboard ainsi que l’Apple Pencil.

Le nouvel iPad 9,7 pouces se différencierait ainsi de son prédécesseur, l’iPad Air 2, en intégrant la gamme iPad Pro, selon des sources proches du dossier, souligne ITespresso.fr. L’iPad Pro deviendrait donc une gamme déclinée en deux versions avec écrans de 9,7 et 12,9 pouces.

Deux fois plus puissant

On retrouve déjà cette volonté de simplification avec le MacBook avec écran de 12 pouces, dont le nom n’est pas affublé d’un « Air » alors qu’il s’apparente à un modèle MacBook Air. Malgré son écran plus petit, ce nouvel iPad Pro bénéficierait des mêmes fonctionnalités et spécifications que le modèle 12,9 pouces. A l’exception de la capacité de la batterie (logiquement plus compacte) et de l’autonomie.

Mais, il serait équipé du SoC A9X à architecture 64 bits (CPU à deux coeurs Twister cadencés jusqu’à 2,26 GHz et GPU PowerVR Series7 à 10 coeurs), annoncé comme 1,8 fois plus puissant que celui de l’iPad Air 2 (SoC A8X à 3 coeurs Typhoon cadencés jusqu’à 1,5 GHz et avec GPU PowerVR GXA6850) et avec des performances graphiques doublées.

La puce A9X serait également épaulée par 4 Go de mémoire vive (contre 2 Go pour l’iPad Air 2). On peut aussi tabler sur la même définition de 2732 par 2148 pixels, ce qui ferait passer sa résolution d’affichage à 352 ppp (contre 265 ppp pour l’iPad Pro 12,9 pouces), soit une amélioration de 33% de la finesse d’affichage. La technologie de cet écran serait adaptée au support de l’Apple Pencil, le stylet « intelligent » qui fonctionne de concert avec l’actuel iPad Pro.

Un iPad Pro plus accessible que l’iPad Pro

Côté équipement, l’appareil photo iSight avec capteur de 8 mégapixels serait de mise (avec photosite de 1,12 µm). Apple aurait choisi de réduire la taille du connecteur destiné au Smart Keyboard. Pour la diffusion sonore en stéréo, ce nouvel iPad intègrerait aussi 4 haut-parleurs qui fournissent de nombreux watts. L’iPad Pro 9,7 pouces serait aussi décliné en moutures 32 Go et 128 Go avec mêmes choix de couleur.

Ce nouvel iPad permettrait de « démocratiser » un peu la gamme iPad Pro, dont le tarif d’entrée est à 919 euros pour le modèle 32 Go (sans Smart Keyboard, ni Pencil) avec un prix proche de celui de l’iPad Air 2 (499 euros, 605 euros et 705 euros pour les moutures Wi-Fi avec respectivement 16 Go, 64 Go et 128 Go). Apple pourrait d’ailleurs mettre un terme à la production des anciens modèles iPad mini 2 et iPad Air de première génération.

Parallèlement, à l’occasion du keynote de mars, la firme de Cupertino pourrait aussi annoncer l’iPhone 5se équipé d’un écran de 4 pouces et du SoC A9, ainsi que de nouvelles options de bracelets pour l’Apple Watch. Autant de supputations que confirmera, ou non, Apple à l’occasion de sa keynote.


Lire également
Recharger sans fil iPhone et iPad : Apple l’envisagerait dès 2017
Apple planche secrètement sur les écrans des iPhone et iPad
Apple et Cisco s’allient autour des iPhone et iPad en entreprise


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur