Un nouvel iPhone en renfort du marché de la mémoire ?

ComposantsData & StockageMobilitéPoste de travailSmartphonesStockage
2 4 Donnez votre avis

Le marché de la mémoire, RAM et flash, devrait reprendre des couleurs en seconde partie d’année, du fait d’une demande croissante de la part des terminaux mobiles.

Les industriels asiatiques du monde des semi-conducteurs s’attendent à une embellie sur le marché de la mémoire, explique DigiTimes. Cette remontée devrait être effective au cours de la seconde moitié de l’année.

La faible demande en composants mémoire a impacté ce marché, qui demeure en temps normal déjà particulièrement tendu. La surproduction de DRAM devrait se réduire, tandis que les composants flash NAND pourraient être en rupture de stock.

En cause, une demande repartie à la hausse sur les terminaux mobiles Android et iOS. Côté iOS, il se murmure que le prochain iPhone pourrait embarquer 3 Go de mémoire vive et jusqu’à 256 Go de mémoire flash. De quoi donner un gros coup de fouet au secteur.

Des smartphones Android à 6 Go

Côté Android, la surenchère joue également en faveur de la mémoire, avec des terminaux haut de gamme embarquant maintenant 4 Go de RAM et 64 Go d’espace de stockage. Les premières machines équipées de 6 Go de RAM commencent même à faire leur entrée.

Enfin, le marché des composants flash Nand pourra compter sur la bonne santé du secteur des SSD, boostée par des tarifs attractifs. Une bonne nouvelle pour les volumes de vente, mais une moins bonne pour la rentabilité du marché. Voir à ce propos notre précédent article « Stockage : les SSD à partir de 27 cents le gigaoctet ! ».

À lire aussi :
Semi-conducteurs : TSMC double Intel à la course au 7 nanomètres
AMD et Intel repoussent la sortie de leurs prochains processeurs
4,1 milliards de composants ARM vendus au premier trimestre

Crédit photo : © Sam72 – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur