Trump nomme un anti neutralité du Net à la tête de la FCC

Gestion des réseauxLegislationOperateursRégulationsRéseaux

En nommant Ajit Pai à la tête de la FCC, Donald Trump laisse peu de chance à l’actuelle neutralité du Net américain.

Donald Trump semble s’acharner à défaire tout l’édifice de l’administration Obama. Y compris dans l’industrie des télécoms. Le nouveau président des Etats-Unis vient de nommer Ajit Pai (photo ci-dessus) à la tête de la Federal Communications Commission (FCC), le régulateur américain des télécoms. Si le nouveau président de la commission se réjouit d’avance de travailler pour « apporter les bénéfices de l’ère numérique à tous les Américains », il n’est pas certain que tous en profiteront effectivement pleinement.

Membre de la FCC depuis 2012, Ajit Pai est l’un des plus fervents opposant au principe de neutralité d’Internet formulé en 2015 par son prédécesseur Tom Wheeler. Il a a déjà annoncé qu’il « revisitera » nombre de questions concernant la Net Neutrality dont l’actuelle régulation freine, selon lui, « l’investissement, l’innovation et la création d’emplois », rapporte la presse américaine.

Vers la fin des données privées

Ajit Pai n’est pas seulement soupçonné de vouloir avantager les intérêts des industriels du secteur, particulièrement des opérateurs, il pourrait aussi changer les règles relatives à l’exploitation des données privée. L’an dernier, il s’était opposé, au sein de la FCC, à ce que les opérateurs soient obligés de demander l’autorisation à leurs clients pour exploiter leurs données privées.

Actuellement, la neutralité du Net américaine entend préserver un Internet ouvert sans discrimination sur les contenus qui y circulent et préserver la transparence commerciale, les enjeux techniques et la vie privée. Autant de garde-fous qui pourraient sauter sous l’administration Trump.


Lire également
La neutralité du Net est confirmée en appel aux États-Unis
Internet of Trump, une menace pour le monde numérique
Une victoire pour la neutralité du Net en Europe ?

Photo extraite du compte Twitter d’Ajit Pai

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur