Rester sur Windows 7, un pari périlleux dixit Microsoft

OSPCPoste de travail
Windows 8 Intel Microsoft © Microsoft
5 34 4 commentaires

Petit dérapage de la part du directeur marketing de Microsoft, qui – sur le ton de la plaisanterie – dénigre Windows 7 au profit de Windows 10.

Jusqu’où ira Microsoft pour pousser ses clients à basculer vers Windows 10, son nouvel OS desktop ?

Dans le cadre d’un podcast Windows Weekly publié le 23 décembre 2015, Chris Capossela, directeur marketing de Microsoft, explique que ceux qui optent pour Windows 7 le font à « leurs risques et périls » (déclaration faite sous forme de boutade, certes, mais cela ne change rien à la suite de ses propos).

Et d’expliquer que les utilisateurs pourraient rencontrer des problèmes lors de l’achat de nouveaux périphériques, comme des imprimantes. Il est vrai que depuis presque un an maintenant, la première phase du support technique de Windows 7 est terminée. L’OS ne recevra donc plus de nouvelles fonctionnalités, ni de futurs services packs.

Des correctifs de sécurité et de stabilité seront toutefois proposés jusqu’en 2020. Quant aux pilotes hardware, ils sont en général proposés par les constructeurs et non Microsoft. Un faux problème donc.

Mélange entre OS et PC

Autre argument, une inadéquation des ordinateurs actuels avec la puissance requise pour faire fonctionner des jeux modernes. Un problème qui n’est toutefois pas lié à Windows 10, mais à la configuration employée par l’utilisateur. Passer de Windows 7 à Windows 10 n’a aucune chance de booster les performances brutes d’une ancienne machine. Un faux problème, là encore.

Dans le monde idéal vu par Microsoft, il est donc crucial de basculer vers Windows 10, mais également de mettre à jour rapidement son matériel pour une offre conçue spécifiquement pour ce nouvel OS. Hum…

À lire aussi, notre dossier Windows 10 :
Windows 10 : l’OS metro-desktop efficace, mais dense (épisode 1)
Windows 10 : l’OS multidevices réellement allégé ? (épisode 2)
Windows 10 : les performances du navigateur Edge réalistes ? (épisode 3)
Windows 10 : un mini Office, basique, mais gratuit (épisode 4)
Windows 10 : la sécurité et l’authentification renforcées (épisode 5)
Windows 10 : un modèle commercial avantageux (épisode 6)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur