Vega l’arme secrète d’AMD pour contrer Nvidia

ComposantsPCPoste de travail
AMD Radeon Pro Duo
1 6 Donnez votre avis

Avec l’architecture de GPU Vega, AMD compte tailler des croupières à la concurrence, sur tous les segments de marché : du jeu au HPC en passant par le machine learning.

Autre annonce d’AMD faite aujourd’hui, les premiers détails de sa prochaine architecture de GPU, nom de code Vega.

« Les GPU sont utilisés pour résoudre des problèmes de données de l’échelle du gigaoctet dans les jeux, à celle de l’exaoctet dans l’intelligence artificielle, explique Raja Koduri, vice-président senior et architecte en chef Radeon Technologies Group, AMD. Nous avons conçu l’architecture de Vega afin de développer cette capacité, avec la souplesse nécessaire pour répondre à l’extraordinaire ampleur des problèmes que les GPU vont devoir résoudre non seulement aujourd’hui, mais aussi d’ici cinq ans. Notre cache à large bande passante est une évolution essentielle qui a le potentiel d’impacter l’ensemble du marché du GPU. »

Le message d’AMD est clair : la firme entre en guerre ouverte avec Nvidia. Et espère bien reprendre le lead technologique à son concurrent.

Accélération dans tous les compartiments

Pour y arriver, la firme mise sur une nouvelle architecture mémoire. La mémoire de base utilisera la technologie HBM2, capable de doubler la bande passante par rapport à la HBM actuelle. La densité sera également plus importante qu’avec de la GDDR5 classique. L’architecture Vega sera capable de mixer différents types de mémoire (de la HBM2 à la RAM plus standard), avec une capacité d’adressage de 512 To.

Le pipeline graphique verra sa capacité multipliée par deux. Tout en se montrant plus flexible. Enfin, les unités de calcul seront plus puissantes, avec la capacité de fonctionner à des fréquences plus élevées, et de réaliser un grand nombre d’opérations par cycle d’horloge : 512 en 8 bits, 256 en 16 bits, 128 en 32 bits et potentiellement jusqu’à 64 en 64 bits. Une flexibilité dans les modes de calcul qui permettra d’aller du machine learning (utilisant des données 8-16 bits) au calcul traditionnel (32-64 bits) voire au HPC pur (64 bits).

Surprise de la part de la firme, les premiers produits équipés de GPU à architecture Vega sont attendus dès ce semestre.

À lire aussi :
AMD se projette dans le Machine Learning avec les accélérateurs Radeon Instinct
L’AMD Ryzen talonne le Core i7 6900K d’Intel
Processeurs Ryzen : le réveil d’AMD


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur