Enchères 700 MHz : déjà 2,7 milliards d’euros pour le 1er jour

Gestion des réseauxLegislationMobilitéOperateursRégulationsRéseaux
3 8 Donnez votre avis

Succès pour la vente des fréquences 700 MHz. Après 7 tours d’enchères, l’opération se poursuit avec un 8e tour et une mise de départ de 456 millions d’euros par lot. Des fréquences en or massif.

La première journée des enchères pour la vente des fréquences 700 MHz est terminée. Mais pas la procédure d’attribution. « L’enchère n’est pas terminée », vient de confirmer l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) chargée de l’attribution et de l’organisation de l’événement. Et pour cause : « La demande cumulée des candidats est toujours strictement supérieure à 6 blocs. »

Rappelons que l’attribution des fréquences aux quatre candidats en piste, SFR, Orange, Free et Bouygues Telecom, ne s’arrêtera que lorsque la demande cumulée des opérateurs sera équivalente aux 6 lots de 5 MHz duplex (2×5 MHz) proposés. Tant que l’ambition des opérateurs dépasse ces six lots, les enchères se poursuivent. Certains doivent donc revoir leurs prétentions à la baisse. Le régulateur s’est gardé de tout détails sur les offres des uns et des autres.

Déjà plus de 2,7 milliards dans les caisses de l’Etat

Pour la première journée, pas mois de 7 tour d’attribution ont eu lieu. Ce qui valorise désormais le bloc 700 MHz à 541 millions d’euros contre 416 millions pour son prix de départ. Une bonne affaire pour l’Etat qui est déjà certain de récolter plus de 2,7 milliards d’euros de l’attribution de ces fréquences en or massif donc. Et probablement plus puisque l’opération est loin d’être terminée. Elle reprend demain, mardi 17 novembre, pour un 8e tour à 456 millions d’euros par lot.


Lire également
Attribution des 700 MHz : le suspens commence aujourd’hui
Les enjeux techniques et stratégiques des enchères sur le 700 MHz

crédit photo © BlueSkyImage – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur