Les ventes d’infrastructures Cloud en pleine croissance

CloudData & StockageDatacentersRéseauxServeursStockage
2 48 Donnez votre avis

Pour IDC, le temps est au beau fixe pour les ventes d’infrastructures Cloud avec une croissance de 25% au 1er trimestre 2015 et un revenu de 6,3 milliards de dollars.

A force de dire et de répéter que le Cloud décolle au sein des entreprises, les ventes d’infrastructures Cloud (serveur, stockage et switch Ethernet) devraient s’en ressentir. Et c’est bien le cas selon IDC qui dans son dernier baromètre sur ce sujet voit une progression des ventes de 25,1% au 1er trimestre 2015. Les revenus atteignent 6,3 milliards de dollars.

Pour le cabinet d’études, « la croissance de l’infrastructure Cloud continue de dépasser celles du marché des infrastructures IT dans son ensemble. Cette tendance est portée par la migration des charges de travail vers les plateformes Cloud ». Aujourd’hui, les investissements dans les équipements orientés Cloud représentent 30% des dépenses globales en infrastructures IT. Au 1er trimestre 2014, ce taux était de 26,4%.

HP maître des infras Cloud

Sur la répartition des dépenses, IDC souligne que pour le Cloud privé les ventes ont augmenté de 24,4% à 4,2 milliards de dollars et affiche une hausse de 25,5% pour atteindre 3,9 milliards de dollars pour le Cloud public. Pour Kuba Stolarski, consultant pour IDC, « les deux marchés Cloud public et privé ont progressé sur un rythme similaire. Cela signifie que les entreprises utilisent un large éventail de scénarios pour le déploiement hybride du Cloud ». Pour rappel, les ventes d’équipements IT non dédiés au Cloud ont progressé de 6,1% au 1er trimestre 2015.

Tous les acteurs profitent de cette croissance. A commencer par HP qui s’installe comme leader de ce marché avec un chiffre d’affaires qui se rapproche du milliard de dollars (985 millions) et une part de marché de 15,7%. En seconde et troisième position, on retrouve Dell et Cisco. Suivent ensuite les spécialistes du stockage EMC et NetApp. En 6ème position, on retrouve Lenovo qui avec le rachat des activités serveurs x86 d’IBM voit ses revenus exploser sur un an (+770 %).

A lire aussi :

Microsoft lance des API pour optimiser la facturation du Cloud Azure
Cloud : Online bascule son hébergement mutualisé sur ARM

crédit Photo © romrf-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur