Verizon bloquera les Galaxy Note 7 américains… après les fêtes

MobilitéOperateursRéseauxSmartphones

Le 7 janvier 2017, Verizon diffusera la mise à jour de Samsung visant à mettre HS les Galaxy Note 7 encore en utilisation aux États-Unis.

Nous l’apprenions en début de semaine, Samsung a décidé de bloquer la charge des Galaxy Note 7 aux États-Unis. Via la diffusion d’une mise à jour létale dédiée à ce smartphone retiré du marché suite à des soucis de surchauffe.

Problème pour le constructeur coréen, l’opérateur Verizon refuse de diffuser ce ‘correctif’, du moins pendant les périodes de fêtes de fin d’année. Voir à ce propos notre précédent article « Samsung va bloquer les Galaxy Note 7 à distance aux US… mais sans Verizon ».

Blocage le 5 janvier 2017

Le répit sera toutefois de courte durée pour les possesseurs de la phablet la plus chaude du moment. L’opérateur la désactivera en effet à distance le 5 janvier prochain. Voici ce que nous pouvons maintenant lire sur la page du site de Verizon dédiée au rappel du Galaxy Note 7 :

« Samsung publiera une mise à jour du logiciel du Note 7 le 19 décembre. Cette mise à jour empêchera l’appareil de se recharger et éliminera la possibilité pour lui de fonctionner en tant que terminal mobile.

Verizon ne livrera pas cette mise à jour logicielle sur votre appareil avant le 5 janvier 2017. Nous voulons vous assurer que vous pourrez contacter votre famille, les premiers secours et les services médicaux d’urgence pendant les déplacements liés aux fêtes de fin d’année.

Toutefois, nous vous invitons à cesser d’utiliser votre Note 7, à l’échanger pour un autre appareil et à nous le renvoyer. »

L’opérateur rappelle qu’en cas d’échange du smartphone pour un autre modèle de chez Samsung, 100 dollars seront versés en compensation (25 dollars en cas d’achat d’un smartphone d’une marque concurrente).

Les autres opérateurs suivent

La plupart des autres opérateurs télécoms américains suivent la ligne de Verizon. AT&T bloquera les Galaxy Note 7 le 7 janvier et Sprint le 8. Seul T-Mobile sera plus prompt à réagir, en diffusant la mise à jour dès le 27 décembre. Aucun opérateur ne semble vouloir prendre le risque de mécontenter ses clients avant Noël, en respectant la date du 19 décembre (soit lundi prochain) préconisée par Samsung.

La grande question est maintenant de savoir quelle option choisira le constructeur pour l’Europe… et la France. La firme a déjà fait des annonces pour les États-Unis et l’Australie (pour l’Australie, voir l’article «  Le Galaxy Note 7, bientôt interdit de réseau mobile »). Mais la situation sera plus complexe en France.

Rappelons en effet que – contrairement aux États-Unis – une grande partie des abonnements mobiles français sont sans engagement et donc sans téléphone associé. Difficile dans ces conditions pour un opérateur de diffuser une mise à jour rendant inopérant un smartphone qu’il n’a pas vendu à son client. Et sur lequel il n’a donc absolument aucun droit de regard.

Reste que Samsung pourra aller toquer une porte plus haut. Et demander aux autorités françaises de bloquer l’ensemble des Galaxy Note 7 encore en circulation dans l’Hexagone.

À lire aussi :
Samsung Galaxy S8, maxi mémoire et maxi stockage
Galaxy Note 7 : profits en chute libre pour Samsung
Fiasco Galaxy Note 7 : Bérézina pour Samsung, alerte pour les autres

Crédit photo : © Christophe Lagane – Silicon.fr

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur