Verizon émet de plus en plus de doutes concernant le rachat de Yahoo

GouvernanceRégulations

Un nouveau cadre exécutif de Verizon exprime son manque de certitudes concernant le rachat pour 4,8 milliards de dollars de l’activité Internet de Yahoo.

Verizon a précédemment annoncé sa volonté de racheter l’activité Internet de Yahoo pour un montant de 4,8 milliards de dollars. Toutefois, la situation a depuis bien changé. Deux affaires de piratage massif des comptes Yahoo (de 500 millions de comptes et de 1 milliard de comptes) ont en effet fait la une de la presse depuis la rentrée.

L’opérateur Verizon a été clair : pas question de racheter Yahoo tant que ces scandales n’auront pas été réglés. Et pas sûr que la somme de 4,8 milliards de dollars soit maintenu. Le retrait de l’offre a même été plusieurs fois évoqué.

« Je ne peux pas m’asseoir ici aujourd’hui et donner avec confiance une réponse d’une manière ou d’une autre, parce que nous ne savons toujours pas, » a expliqué Marni Walden, présidente product innovation et new business chez Verizon. Encore un cadre exécutif de l’opérateur qui exprime des doutes quant à la finalisation de cette opération.

La prudence est de mise chez Verizon

Marni Walden fait ici écho aux propos du directeur juridique de la société, Craig Silliman, qui émettait de sérieux doutes en octobre dernier concernant le rachat de l’activité Internet de Yahoo. Voir à ce propos notre précédent article « Le rachat de Yahoo par Verizon pourrait tomber à l’eau ».

Verizon attend pour le moment la fin des enquêtes en cours, avant de préciser sa position définitive au sujet du rachat de Yahoo.

À lire aussi :
L’activité Internet de Yahoo rachetée par Verizon pour 4,8 Mds de $
Verizon demande une ristourne de 1 Md$ pour racheter Yahoo
Verizon va réviser sa proposition de rachat de Yahoo

Crédit photo : © Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur