Verizon va se délester de ses datacenters

CloudDatacenters
5 150 Donnez votre avis

L’opérateur américain a débuté la vente de son parc de datacenters. Verizon espère en retirer 2,5 milliards de dollars.

Opération cession de datacenters pour Verizon. Afin de rationaliser son portefeuille et se concentrer sur son cœur de métier, l’opérateur américain a amorcé la vente de son parc de centres de calcul. Au total 48 datacenters sont concernés par la vente. Selon des sources proches du dossier citées par Reuters, Verizon s’attend à récolter 2,5 milliards de dollars de cette cession. L’opérateur aurait mandaté Citigroup pour mener à bien l’opération.

Dans ce lot de datacenters, il faut intégrer ceux issus du rachat de Terremark en 2011 pour 1,4 milliard de dollars. Le business des salles de colocation de Verizon a généré environ 275 millions de revenus annuels.

Une stratégie envisagée par d’autres opérateurs

Pour rationaliser son portefeuille et pour faire face à une concurrence de plus en plus féroce dans le mobile, Verizon a retenu plusieurs options dont la vente d’une grande partie des actifs de l’entreprise y compris ceux issus de MCI. Mais aucun accord n’a été trouvé avec un acheteur. En novembre dernier, Reuters évoquait l’opérateur CenturyLink pour le rachat de cette activité.

Verizon n’est pas le seul opérateur à s’interroger sur le sort des datacenters. AT&T étudie cette possibilité depuis l’année dernière et CenturyLink explore différentes alternatives pour ses centres de calcul. De son côté, Windstream a sauté le pas en vendant ses actifs à TierPoint en 2015 pour un montant de 575 millions de dollars.

Il reste maintenant à savoir qui peut-être intéressé par le parc de datacenters de Verizon. Un spécialiste de la colocation, comme Equinix,Telecity, etc, un fournisseur de Cloud ou un constructeur en quête de salles, les possibilités sont vastes. Il reste que les enchères sont confidentielles, mais on est jamais à l’abri d’une fuite d’informations…

A lire aussi :

Datacenters : Equinix s’empare de Telecity pour contrer Interxion
HPE, Cisco et Microsoft : les trois leaders de l’équipement des datacenters

crédit photo  © Oleksiy Mark – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur