Vidéo : l’Alliance for Open Media veut barrer la route au H.265

Editeurs de logicielsProjets
5 2 Donnez votre avis

Amazon, Cisco, Google, Intel, Microsoft, Mozilla et Netflix s’allient afin de proposer un format de compression ouvert pour la vidéo sur Internet.

L’un des plus populaires formats de compression vidéo est aujourd’hui le H.264. Toutefois, il est fortement couvert par des brevets et n’est pas utilisable sans versement de royalties. Avec l’arrivée de son successeur, le H.265, les coûts explosent.

Les grands acteurs de la Toile s’insurgent et lancent aujourd’hui l’Alliance for Open Media. Objectif : proposer des formats de compression vidéo open source, accessibles sans paiement de royalties. Parmi les membres fondateurs de ce groupement, nous trouvons des sociétés déjà très actives dans ce domaine : Google (qui propose le VP9 et met actuellement au point le VP10), Mozilla (qui travaille sur le projet Daala) et Cisco (qui a levé cet été le voile sur le codec Thor).

Microsoft est aussi là !

D’autres sociétés sont de la partie : Amazon, Intel, Netflix, et – chose un peu plus étonnante – Microsoft. Eh oui, ce même Microsoft qui n’a jusqu’alors pas été très enclin à adopter des codecs vidéo libres au sein de ses navigateurs web.

Reste à déterminer quel format de compression vidéo sera proposé par ce groupement. En rassemblant les promoteurs de Daala, Thor et du VPx, l’Alliance for Open Media met à priori toutes les chances de son côté pour livrer des technologies capables de surpasser le H.265, et d’éliminer ainsi la problématique des brevets et coûts de licence liés à la vidéo sur Internet.

À lire aussi :
Opera Mini 9 accélère la vidéo mobile pour réduire la facture data
Firefox 33 améliore son support vidéo desktop et mobile
Avec Qik, Skype se lance dans la messagerie vidéo mobile

Crédit photo : © Scyther5 – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur