VMware : VSphere 4, 'le 1er OS construisant des offres de nuage 'Saas'

Sécurité

La filiale d’EMC dévoile une nouvelle plate-forme permettant de réaliser du ‘cloud computing’ et d’opérer, en interne, ses propres prestations ‘Software as a service’

Longtemps considéré comme un concept intéressant mais peu facilement accessible et concrétisable, le « traitement des données en nuage » -ou ‘cloud computing’, lié à la virtualisation des ressources (informatique, réseau…) – commence tout juste à se matérialiser dans les offres.

Jusqu’ici, il faut bien le dire, il a suscité plus de questions que de réponses crédibles.

En particulier, la question de savoir quels avantages les entreprises peuvent avoir à laisser leurs données circuler sur des « nuages » de serveurs ou « fermes de serveurs » virtuellement dispersées et externes, donc ouvertes à quantité de risques – pertes ou piratage – et pour quels gains financiers…

VMware, l’un des pionniers de la virtualisation des traitements informatiques, prend délibéremment l’option d’une offre de gestion interne du « cloud computing ».

L’annonce, ce 21 avril, de VSphere 4 mentionne clairement qu’il s’agit d’un système d’exploitation ou plate-forme de traitement IT permettant aux entreprises utilisatrices elles-mêmes ou à leurs prestataires de construire « leur propre « nuage » en interne, pour construire et opérer des prestations du type ‘SaaS‘ ou « Software as a service‘.

La filiale d’EMC écrit qu’il s’agit du « premier système d’exploitation pour construire « le » nuage interne » de traitement informatique« …

A propos de ce VSphere 4, l’éditeur champion de la virtualisation parle également de « plate-forme de virtualisation de nouvelle génération »permettant aux entreprises et aux fournisseurs de services de délivrer de« l’IT flexible et fiable en tant que service« .

« Avec la promesse du ‘cloud computing’, les clients utilisateurs sont pressés d’en réaliser les bénéfices, mais luttent pour trouver la bonne voie et y accéder » (…), explique le communiqué de ce 21 avril.

« Avec VSphere 4, ces clients utilisateurs peuvent prendre des étapes concrètes pour réaliser du « cloud computing » au sein de leur propre environnents IT »

VSphere 4 « agrégera et administrera de façon holistique de larges pans d’infrastructure – processeurs, stockage et réseau – en tant qu’environnement de traitement sans couture, flexible et dynamique« .

Il s’agit de « faire fonctionner toute application, existante ou de nouvelle génération, plus efficacement et avec des niveaux de service garantis ». Le système apportera, « sans rupture », la puissance du ‘cloud computing’ au datacenter, en diminuant les coûts IT et en augmentant la capacité de réponse des services IT« .

Ultérieurement, VMware supportera une « fédération dynamique entre nuages internes et externes »,permettant des environnements de nuages privés à travers de multiples‘datacenters’et/ou des fournisseurs de‘ruages’.

VSphere 4 est également défini comme « une extension de la précédente génération VMware Infrastructure 3 » , une extension selon trois dimensions:

– il délivre « l’efficacité et les performances requises pour opérer des applications métiers critiques dans des environnements à large échelle« ;

– il apporte un « contrôle sans faille sur les niveaux de service des applications »

– il « préserve les choix du clients en matière de hardware, de système d’exploitation, d’architecture applicative et d’hébergement sur place ou à l’extérieur« .

Les gains par rapport à la précédente génération seraient de 30% sur les ratios de consolidation ; de 50% sur les économies en matière de stockage de données, et de 20% en économie d’énergie additionnelle pour la puissance de calcul et le refroidissement (en étant combiné à VMware Distributed Power Management).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur