Western Digital livre ses premiers SSD, très économes en énergie

ComposantsData & StockagePoste de travailStockage
wd-blue-ssd
2 2 Donnez votre avis

Les SSD WD Green et Blue de Western Digital sont les premiers du constructeur. Des solutions relativement abordables, rapides et consommant peu d’énergie.

Western Digital livre aujourd’hui ses premières gammes de SSD. La firme propose tout d’abord les SSD WD Green. Des solutions à base de composants flash TLC qui sont dédiées à un usage classique. Deux capacités sont proposées et pour chacune deux formats : 2,5 pouces en 7 mm ou M.2 2280.

  • 120 Go : 540 Mo/s en lecture, 430 Mo/s en écriture, endurance de 40 To.
  • 240 Go : 540 Mo/s en lecture, 465 Mo/s en écriture, endurance de 80 To.

La société annonce un prix public conseillé de 89 euros pour la version 240 Go de son WD Green (95 euros en mouture M.2).

Du TLC performant et endurant

Les SSD WD Blue se veulent plus performants, tout en présentant des capacités plus élevées. Afin d’abaisser les prix, ce sont des puces flash TLC (une technologie à trois bits par cellule contre 2 bits pour le MLC) qui sont employées. Toutefois, un cache flash en SLC (1 bit par cellule) est proposé, afin de booster la vitesse en écriture. Trois modèles sont proposés, en 2,5 pouces 7 mm ou en M.2 2280 :

  • 250 Go (99/109 euros) : 540 Mo/s en lecture, 500 Mo/s en écriture, endurance de 100 To.
  • 500 Go (169/179 euros) : 545 Mo/s en lecture, 525 Mo/s en écriture, endurance de 200 To.
  • 1 To (339/349 euros) : 545 Mo/s en lecture, 525 Mo/s en écriture, endurance de 400 To.

À noter, la société a travaillé sur la consommation de ses offres, avec 70 mW requis en moyenne. Une valeur particulière basse. Les WD Green font encore mieux, avec une consommation moyenne de seulement 50 mW.

À lire aussi :
Plus de 50 % de SSD dans les ordinateurs portables en 2018
Stockage : les SSD à partir de 27 cents le gigaoctet !
Samsung livre un SSD de 4 To à 1500 euros


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur