Whole Foods rattachée à Amazon confrontée à une perte de données bancaires

AuthentificationSécurité
whole-foods-amazon-pertes-donnees

La chaîne Whole Foods, désormais propriété d’Amazon, fait face à une perte de données liées à l’usage de cartes de crédit en magasin.

Amazon rencontre son premier souci de cybersécurité associée à la chaîne Whole Foods Market de magasins alimentaires « bien-être et bio », devenue une filiale du groupe e-commerce.

Un certain nombre de points de vente ont été victimes d’une perte de données associées à l’usage de cartes de crédit.

Des accès non autorisées au processus de paiement électronique visant certains clients ayant consommé dans des cafétérias et des restaurants rattachés à l’enseigne à l’intérieur des magasins Whole Foods.

« Les intrus ont exploité un système de paiement différent par rapport à celui exploité en caisse par Whole Foods et les cartes de paiement débités normalement en caisse n’ont pas été affectés », évoque l’enseigne marchand dans une déclaration publique. Celle-ci travaille avec des experts en investigation numérique et a contacté les forces de police.

Whole Foods ne précise pas le nombre de clients concernés par cette perte de données et quelle proportion de magasins est concernée par ce trou dans la sécurité IT.

Les consommateurs sont invités à se montrer vigilants sur leurs comptes bancaires pour vérifier s’ils ne perçoivent pas d’anomalies dans des opérations transactionnelles.

De son côté, la maison-mère Amazon tient à préciser que son système d’information et de paiement électronique n’est pas impacté par le cyberincident repéré chez Whole Foods.

Le rapprochement avait été annoncé mi-juin. Le montant de cette méga-opération de croissance externe du groupe e-commerce de Jeff Bezos s’élève à 13,7 milliards de dollars.

Crédit photo : Whole Foods Market


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur