Windows 10 adopté par 50 millions de PC et tablettes en 15 jours

MobilitéOSPCPoste de travailTablettes
4 4 Donnez votre avis

La gratuité de la mise à jour depuis Windows 7 et 8 joue en faveur de l’adoption rapide de Windows 10.

50 millions ! C’est le nombre d’installations sur PC et tablettes du nouvel OS de Microsoft réalisées depuis son lancement, le 29 juillet dernier. Une information avancée le 15 août par le site WinBeta. « 50 millions est un chiffre impressionnant, particulièrement quand vous considérez que le compteur en affichait la moitié à peine sept jours auparavant », indique l’auteur de l’article qui fait référence à « [ses] contacts » comme seule source d’information.

Bien que ce chiffre n’ait donc rien d’officiel, et qu’il soit très en dessous des 67 millions en deux jours avancés par Windows Central, il n’en donne pas moins un aperçu du taux d’adoption de Windows 10. En comparaison, Windows 8 avait atteint les 100 millions d’exemplaires au bout de six mois de commercialisation. Il est vrai que le prédécesseur de Windows 10 n’était pas disponible gratuitement en mise à jour comme c’est le cas aujourd’hui, et que la nouvelle ergonomie du successeur de Windows 7, qui tentait d’unifier l’interface pour les appareils de bureaux et mobiles, peinait à convaincre. Défaut que Microsoft a réussi à corriger avec sa nouvelle mouture, à commencer par le retour du bouton Démarrer (initié, il est vrai, avec Windows 8.1).

Accélération du taux d’adoption

Le taux d’adoption de Windows 10 devrait donc poursuivre sur le même rythme et même probablement s’accélérer. Toujours selon WinBeta, Microsoft a élargi, la semaine dernière, le nombre d’appareils qui recevront la notification de mise à jour vers le nouvel OS depuis Windows 7 et 8/8.1. Rappelons que, probablement pour éviter les surcharges sur ses serveurs, Microsoft organise ses envois de notification par vagues successives se contentant d’annoncer des délais de « quelques jours à quelques semaines ». L’éditeur ambitionne d’équiper pas moins de 1 milliard de terminaux (fixes et mobiles) avec Windows 10 d’ici trois ans.

[Dossier : Windows 10, un OS aux multiples facettes]

Les utilisateurs individuels disposent d’un an pour effectuer gratuitement la mise à niveau de leur machine. Ceux qui préfèrent encore attendre bénéficieront de la prochaine version de Windows 10. Microsoft devrait en effet livrer la prochaine mouture de l’OS, Threshold 2, en octobre prochain. Il ne s’agira pas d’une simple mise à jour système, comme cela a été le cas en fin de semaine dernière, trois jours après le Patch Tuesday du 11 août dernier, mais d’une version enrichie de la plate-forme. Elle devrait notamment comprendre une nouvelle application de messagerie multi-supports, des extensions pour le navigateur Edge et des mises à jour de Universal App Platform (UAP), la plate-forme de développement unifiée des applications pour l’ensemble des terminaux (PC, tablette, smartphone). Les retours d’expérience issus d’une partie des 50 millions d’utilisateurs de Windows 10 devraient grandement aider l’éditeur de Redmond à peaufiner la prochaine version de son OS.


Lire également
Même paramétré, Windows 10 envoie des données à Microsoft
Apple adopte Windows 10 dans ses Mac
Windows 10 : la mise à jour qui bloque le système


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur